Fermer X

DegroupNews sur Twitter
DegroupNews sur Google+

Free Mobile couvre 30 % de la population de l'Hexagone


Stop Pub DegroupNews 1€/mois


Logo de Free Mobile
L'Agence nationale des fréquences a remis son rapport définitif sur la couverture effective des réseaux de Free Mobile sur l'Hexagone. Après avoir contrôlé l'intégralité des stations mises en service, l'ANFR conclut que le nouvel entrant couvre plus de 30 % de la population métropolitaine. Ce rapport devrait, cette fois-ci, satisfaire Xavier Niel.

Dès les premiers jours qui ont suivi le lancement de Free Mobile, tous les opérateurs ont contesté la couverture de son réseau. Suite à cette polémique Eric Besson avait commandé un rapport sur la couverture effective du réseau du nouvel entrant. Début mars, tout en remettant en cause les méthodes de mesure de l'ARCEP, l'ANFR, Agence nationale des fréquences, a publié un premier rapport qui relevait un ralentissement du déploiement du réseau de Free.

Vendredi, l'ANFR a publié un rapport définitif sur la couverture du nouvel entrant. Ce dernier plaide nettement en faveur du nouvel entrant. Selon le gendarme des fréquences, fin mars, Free mobile disposait au total 1 770 stations en projet ou en service. Sur les 979 stations mises en service, 781 ont été contrôlées et toutes « ont rendu un service de voix et de transmissions de données. »

antenne relais
L'ANFR fait le même constat qu'Orange, le réseau de Free Mobile ne couvre pas les zones de forte densité. « Les cartes indiquent que Free Mobile a implanté de nombreuses stations de manière espacée. La simulation de couverture réalisée à partir des caractéristiques de ces stations permet d'estimer que ce réseau présente le potentiel de couvrir 30,8 % de la population métropolitaine. » Avec un tel résultat, Free Mobile se situe donc bien au-delà des 27 % de couverture exigés par l'ARCEP pour pouvoir obtenir sa licence.


En outre, l'ANFR confirme bien que la majorité des communications se font sur le réseau d'Orange, qui dit en supporter 97 % sur ses infrastructures. « Au stade actuel du déploiement de son réseau, la plus grande part des appels des abonnés de cet opérateur apparaît prise en charge par Orange. », stipule le rapport.

Si les concurrents de Free Mobile doivent grincer des dents à la lecture de ce rapport, Xavier Niel, peut se réjouir puisque l'ANFR confirme les efforts déployés par Free pour améliorer son réseau mobile. A ce rythme, Free Mobile devrait parvenir à ses objectifs, à savoir couvrir 45 % de la population fin 2012 avec ses infrastructures et prendre en charge 25 % des appels. Enfin, il faut reconnaître que l'amélioration de la couverture par Free Mobile et le doublement du montant du contrat d'itinérance avec Orange ont fortement amélioré la qualité des communications.

Brève rédigée le 07/05/2012 à 14h17 par
Source : La Tribune
Publicité
Les commentaires des membres





Le 07 mai 2012 - 14 h 17, arikb a écrit :
et le doublement du montant du contrat d'itinérance avec Orange ont fortement amélioré la qualité des communications.


Pas mal celle là. C'est pour le troll ? Le DN de plomb du meilleur portnawak de l'année ? Ou juste le news de Jean-Mical Apeuprè ? :D

fouineur - 07/05/2012 à 16h39



Le 07 mai 2012 - 16 h 39, billfouine a écrit :


Le 07 mai 2012 - 14 h 17, arikb a écrit :
et le doublement du montant du contrat d'itinérance avec Orange ont fortement amélioré la qualité des communications.

Pas mal celle là. C'est pour le troll ? Le DN de plomb du meilleur portnawak de l'année ? Ou juste le news de Jean-Mical Apeuprè ? :D

Il est de fait que l'augmentation substantielle de l'interconnexion entre Free et Orange a du coûter bonbon à Free, mais il est clair aussi que cette opération ne peut induire le automatiquement le doublement du montant du contrat. Apparemment, les dires du patron d'Orange ont été furieusement extrapolés par des médias en quête de sensationnel, ou de "rumoristes" patentés...
Ce qui est certain, c'est que les patrons des concurrents de Free peuvent "mettre leurs raves dans leurs paniers", et doivent "enfin" travailler pour espérer atteindre des niveaux de rentabilité équivalents à Free, avec des tarifs similaires. Devenir aussi rentable que Free, et ne pas se cantonner à des recettes de sous-aides comptable, se contentant de "tailler dans le vif", en n'oubliant pas de se sucrer au passage! A moins que l'on applique intégralement les règles de la décimation romaine, conseil d'administration inclus! Cela pourrait devenir intéressant! :P

dgfu6578 - 07/05/2012 à 20h55

ça veut pas dire qu'au final ça coute le double quand même...

ou alors il faut etre plus complet en précisant que selon les estimations d'untel et untel blabla les interco blabla...

tofoo93 - 07/05/2012 à 21h49



Le 07 mai 2012 - 20 h 55, dgfu6578 a écrit :

Il est de fait que l'augmentation substantielle de l'interconnexion entre Free et Orange a du coûter bonbon à Free, mais il est clair aussi que cette opération ne peut induire le automatiquement le doublement du montant du contrat. Apparemment, les dires du patron d'Orange ont été furieusement extrapolés par des médias en quête de sensationnel, ou de "rumoristes" patentés...
Ce qui est certain, c'est que les patrons des concurrents de Free peuvent "mettre leurs raves dans leurs paniers", et doivent "enfin" travailler pour espérer atteindre des niveaux de rentabilité équivalents à Free, avec des tarifs similaires. Devenir aussi rentable que Free, et ne pas se cantonner à des recettes de sous-aides comptable, se contentant de "tailler dans le vif", en n'oubliant pas de se sucrer au passage! A moins que l'on applique intégralement les règles de la décimation romaine, conseil d'administration inclus! Cela pourrait devenir intéressant! :P


Free et les autres font les mêmes marges. Sauf qu'un (free) n'a pas grand chose à investir pour ouvrir un service. Donc il peut d'abord prendre les sous, et ensuite financer un réseau...
Mains ne t'en fait pas. Ca va réduire les couts... Mais en compensation ta participation aux assedic, RSA & co vont augmenter ...

fouineur - 07/05/2012 à 22h43

plus on consomme plus on paie .
free paie a orange les appels entrants ou sortant sur les antennes oranges .
2 freemobiles , un a lyon l autre a paris , chacun sur une antenne orange , il passe 1h a discuter entre eux . pour orange ca fait 2x1h d occupation de son reseau (1h appel sortant, 1h appel entrant), donc 2h que free va devoir payer .
plus il y aura d abonnes free sur le reseau orange , plus orange va toucher .

mcgyver2b - 08/05/2012 à 07h12


Publicité
Stop-Pub

Suivi du dégroupage

Carte Nra ADSL
Couverture ADSL
95,2%
Dégroupage ADSL
49,48%

●Derniers dégroupés
25/10 MRC56 SFR
23/10 HAN29 Free
23/10 HCA29 Free
23/10 CPO56 Free
23/10 2BC44 Free
23/10 SJ842 Free
23/10 9PC33 Free
23/10 MED52 ByTel

Les articles les plus consultés

W3C xhtml 1.1 W3C css 2.0