Fermer X

DegroupNews sur Twitter
DegroupNews sur Google+

Free Mobile se donne quatre ans pour être rentable


Stop Pub DegroupNews 1€/mois


Logo de Free Mobile
Lors du sommet Reuters des médias et des technologies, Thomas Reynaud, directeur financier d’Iliad, a confirmé les efforts de Free mobile pour déployer son réseau d’antennes et assure que le nouvel opérateur sera rentable d’ici quatre ans.

Avec un forfait à 2 €/mois, comment Free Mobile fait-il pour gagner de l’argent ? Lors du sommet Reuters des médias et des technologies, Thomas Reynaud, directeur financier d’Iliad a confirmé que pour l’instant Free Mobile ne gagnait pas encore d’argent. Malgré les 2,6 millions de clients recrutés en trois mois soit 4 % du marché, Free Mobile n’est pas encore rentable. « Nous avons toujours dit que notre activité mobile serait profitable à moyen long terme, nous le maintenons » explique Thomas Reynaud.

Toutefois, même s’il ne donne pas de date, il espère faire mieux que les opérateurs européens qui ont tenté la même expérience que Free Mobile. En Espagne Yoigo a mis cinq ans pour recruter 3 millions de clients et au Royaume-Uni, Hutchinson’s a mis 9 ans pour atteindre les 10% de part de marché.

Le directeur financier d’Iliad a réaffirmé que l’objectif de Free Mobile est d’atteindre 15 % à 25 % de parts de marché. Les derniers résultats semblent conforter cet optimisme. Puisqu’il prévoit de doubler la taille du groupe d’ici 2015 avec un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros.

Pour atteindre ce résultat, il peut compter sur ses partenariats avec Orange sur l’itinérance. Enfin, bonne nouvelle pour les abonnés Free Mobile, l’opérateur semble redoubler d’effort pour déployer son réseau. Thomas Reynaud a indiqué que Free Mobile compte déployer 2 500 antennes d’ici la fin de l’année. En 2018, Free Mobile couvrira 90 % de la population avec ses propres antennes.

Brève rédigée le 13/06/2012 à 14h20 par
Source : Les Echos
Publicité
Les commentaires des membres



2018, soit 6 ans, et sans accord d'itinérance et avec des trous béants de couverture, je ne donne pas cher de leur peau avec des abonnements sans engagement.

Ils ont intérêts à se bouger pour leurs antennes en effet, et pas qu'un peu. Quitte à être rentable plus tard en augmentant les investissements.

Xaossiia - 13/06/2012 à 17h40

Je pense que avec des offres low cost seulement ils s en sortiront pas a savoir maintenant est ce que free pense sortir des forfaits comme les autres opérateurs. :chepa: :chepa:

madil - 13/06/2012 à 17h59



Le 13 juin 2012 - 17 h 59, madil a écrit :
Je pense que avec des offres low cost seulement ils s en sortiront pas a savoir maintenant est ce que free pense sortir des forfaits comme les autres opérateurs. :chepa: :chepa:


Il est où le low cost? Dans les appels illimités en France et à l'étranger? Dans l'internet tous usages permis avec un fair use élevé? Dans le réseau de super qualité (ok en grande partie celui d'orange)? Dans les centres d'appels situés en France aux heures ouvrables (oui le WE et en soirée, c'est Fabrice ou Isabelle avec un accent nord africain qui répond)? Dans les hot spots wifi qui se connectent seuls (il y a une application android pour les mobiles qui ne le font pas automatiquement)?

Il faut acheter sois même son portable? lol ça reviens de toute façon moins cher, et quand tu l'as payé ton crédit est fini pas comme chez les "high costs".

Low price, oui, pour du low cost, va chez b&y ou sosh ou red sans support téléphonique et des forfaits limités (sauf la copie presque identique par b&y).

Xaossiia - 14/06/2012 à 07h34

Peut être dans les appels qui ne passent pas le soir, la hotline number one que tu n'arrives pas à joindre, ou dans le réseau qui n'écoule aucun trafic ...

billfouine - 14/06/2012 à 09h16

et pour etre rentable , free sacrifie ses abonnes en zone blanche :

F-Contact

Dans les zones blanches, un accord entre les opérateurs permet une sorte de mutualisations des réseaux. C’est ce que l’on appelle le F-Contact. Ainsi, sur une zone donnée, si un seul opérateur est présent, les abonnés des autres opérateurs passent par ce réseau.

Cependant, cela ne fonctionne pas chez Free Mobile. Xavier Niel a expliqué que Bouygues Télécom, Orange et SFR s’étaient répartis ces zones blanches approximativement selon leur part de marché, Orange couvrant donc la plus grande partie. Les opérateurs se revendent ensuite les minutes et la Data a des tarifs très élevés. Free n’est que peu présent sur ces zones blanches avec seulement 2 antennes. De ce fait, s’il entrait dans le "système" F-Contact, cela lui couterait beaucoup d’argent et ces coûts ne seraient pas compatibles avec les tarifs auxquels il propose ses forfaits. Il semble donc qu’il n’y ait que peu d’espoir de voir rapidement Free Mobile entrer dans le dispositif F-Contact.

source : http://www.universfreebox.com/article17546.html

mcgyver2b - 14/06/2012 à 11h52


Publicité
Stop-Pub

Suivi du dégroupage

Carte Nra ADSL
Couverture ADSL
95,2%
Dégroupage ADSL
46,91%

●Derniers dégroupés
23/04 BI456 ByTel
22/04 CRX27 ByTel
22/04 NOG32 ByTel
22/04 JG137 SFR
22/04 CMR56 ByTel
22/04 FH357 ByTel
22/04 6VA57 ByTel
22/04 EBE67 Free

Les articles les plus consultés

W3C xhtml 1.1 W3C css 2.0