Fermer X

DegroupNews sur Twitter
DegroupNews sur Google+
d

La France compte 1,5 million d'abonnés très haut débit


Stop Pub DegroupNews 1€/mois


Fibre optique
Au septembre 2012, le nombre d'abonnements à des services d'accès Internet fixes était de 23,6 millions en France. L'ARCEP indique également que près de 1,5 million d'accès bénéficient d'un débit supérieur à 30 Mb/s.

L'ARCEP vient de publier les résultats de son observatoire du marché des accèx fixes pour le troisième trimestre 2012. Le nombre d'abonnements global (haut débit et très haut débit) a augmenté de 310 000 sur le trimestre pour atteindre 23,6 millions au 30 septembre.

Pour décomposer les accès de ce parc, l'ARCEP change la distinction entre haut débit et très haut débit et adopte les seuils retenus par la Commission européenne. Ainsi, les accès haut débit sont ceux dont le débit maximum en voie descendante est inférieur à 30 Mb/s. Au-dessus de cette valeur, on considère qu'il s'agit de très haut débit mais avec deux groupes distincts : les connexions entre 30 et 100 Mb/s et les accès disposant d'un débit supérieur ou égal à 100 Mb/s.

Pour ce qui est des abonnements haut débit, ils sont au nombre de 22,1 millions, avec une progression de 260 000 sur le trimestre. Les accès xDSL représentent 98 % de ces abonnements. Le reste étant composé du câble, du satellite, du Wifi ou du WiMAX.

Fibre optique
Du côté du très haut débit, l'ARCEP dénombre près de 1,5 million d'abonnements. Ils sont divisés de la façon suivante : 650 000 abonnements entre 30 et 100 Mb/s en voie descendante et 840 000 à 100 Mb/s et plus. Les accès FTTH représentent 270 000 abonnements au 30 septembre, soit une progression de 25 000 sur le trimestre. L'ARCEP indique que 17 % des logements éligibles au très haut débit disposent d'un abonnement.

Le nombre de foyers éligibles au très haut débit était de 8,830 millions au 30 septembre 2012. A lui seul, le FTTLA (technologie déployée par Numericable) représente 8,449 millions de logements. Le FTTH compte, quant à lui, un peu plus de 2 millions de logements, certains étant également éligibles au FTTLA.

En ce qui concerne les logements en dehors des zones très denses, 3,160 millions sont éligibles au FTTLA. On en compte seulement 363 000 pour le FTTH et 328 000 éligibles via les RIP. Il faut maintenant compter sur la mission gouvernementale pour augmenter ces chiffres rapidement.

Article rédigé le 03/12/2012 à 14h04 par
Source : DegroupNews
Publicité
Les commentaires des membres



Alors 1.5 millions de logement abonnés très haut débit ( divisé par ) 8.8 millions de logements équipés très haut débit ...

= seulement 17.6% des gens qui ont choisi le très haut débit pour leur logement éligible

Donc, on peut facilement penser que le problème n'est pas du tout de rendre éligible plus de logement.

Mais le problème est de rendre l'offre suffisamment attractive pour que les gens changent de fournisseur pour adopter le très haut débit ! !

nota:
la "mission gouvernementale" va faire quoi pour obliger les gens a s'abonner au très haut débit ?
Tous cela me fait penser a un joli bourrage de crane . . .

astrodom - 03/12/2012 à 14h17

Et comment s'appelle la section pour les abonnés qui ont moins de 1Mo?
Il y en a encore beaucoup pourtant...

Eras - 03/12/2012 à 15h00

salut
"c'est du foutage de g.." oui !!!
- AU LIEU ..de s'activer* à déployer plus rapidement "leurs F.O."
- ILS PREFERENT traficoter les chiffres, pour être "dans les temps"**

* et de, nous faire des offres convenables (prix), pour inciter les gens à changer (librement..et non pas : comme à Palaiseau --> extinction du Cuivre..et ceux qui veulent Internet, seront OBLIGES de se rabattre sur la F.O. (à quel prix ??? )

** 1.5 M., au 01.01.2013 --> objectif fixé par la C.E. = atteint !
pff !!!!! :bla:

abominable - 03/12/2012 à 15h09

Peu de personnes franchissent le pas de la fibre car pour le moment, elle est déployé là ou le débit est élevé. A paris passé de 20 à 30 Mo c'est pas attractif, et les mamie de Paris, passer à 100 pour finalement avoir le même usage ça ne les intéresse pas.

Déployer la fibre là ou le débit est pourrie, pas d'inquiétude le cuivre s'éteindra tout seul !

L'extinction du cuivre est un test "grandeur nature" il faut bien prendre conscience qu'une foi la fibre posé, le réseau cuivre ne sert "plus à rien". Déployer un réseau et le laisser sous employé est couteux, continuer d'entretenir un réseau obsolète en parallèle est inutile.
Concernant le prix des offres, ils sont aujourd'hui au même niveau qu'en ADSL.
Et même le coaxial est totalement dépassé en terme de performance par la fibre.

rag.lien - 03/12/2012 à 16h12

Non les FAI ne vont plus vendre d'ADSL dans les immeubles fibrés, tout simplement.

nicoge74 - 03/12/2012 à 16h13


Publicité
Stop-Pub

Suivi du dégroupage

Carte Nra ADSL
Couverture ADSL
95,17%
Dégroupage ADSL
48,1%

●Derniers dégroupés
24/07 LEG78 Darty
24/07 SJB50 Darty
23/07 PZ301 Darty
22/07 PYR13 Darty
22/07 SER01 Darty
22/07 ORI02 Darty
22/07 VMS11 Darty
22/07 NEC02 Darty

Les articles les plus consultés

W3C xhtml 1.1 W3C css 2.0