Fermer X

DegroupNews sur Twitter
DegroupNews sur Google+

Fusion SFR - Free : l'Autorité de la concurrence dit non


Stop Pub DegroupNews 1€/mois


logo SFR

Ce qui fait les affaires des banquiers n'est pas le souci de l'Autorité de la concurrence. Sollicité par Vivendi, la maison mère de SFR, et par Free, le gendarme de la concurrence leur a répondu qu'il s'opposerait à toute fusion des deux opérateurs.

Iliad la maison mère de Free et Vivendi, celle de SFR, se sont bien rencontrées fin novembre pour étudier une fusion des deux opérateurs. Cette information a été révélée hier par BFM Business. Toutefois, même si les banques estiment les synergies provoquées par le mariage entre SFR et Free à 1,3 milliard d'euros, l'Autorité de la concurrence n'en n'a que faire.

logo free
Après avoir été approché par chacun deux opérateurs, le gendarme de la concurrence leur a répondu qu'il s'opposerait à une telle fusion. Si ce mariage avait lieu, le nouvel opérateur pèserait à lui seul 50 % du marché de la fourniture d'accès à Internet et ferait jeu égal avec Orange réduisant ainsi, le marché à un duopole.

D'après la chaîne d'informations en continu, ce refus catégorique aurait mis fin aux discussions entre les deux groupes. Reste la solution Numericable. En effet, en fusionnant avec un opérateur beaucoup plus petit, cela n'entraverait pas la concurrence. Cette opération permettrait à SFR d'entrer plus rapidement dans le très haut débit et à Numericable de se renforcer sur le marché.

Pour mettre au point ce projet, il est question de lever huit milliards d'euros dont 5 seraient reversés à Vivendi en contrepartie. Bien que ce projet partirait avec une dette qui peut être considérée comme un lourd handicap, les banquiers estiment les synergies à un milliard d'euros. En effet, en récupérant l'infrastructure de Numericable, SFR économiserait sur le déploiement de la fibre optique. Le réseau FTTLA de Numericable représente 8,449 millions de foyers. Cependant, Vincent Bolloré qui possède 5 % de Vivendi est opposé à une telle fusion.

Désormais que le mariage entre Free et SFR est impossible, il faut attendre la réaction de Bouygues Telecom qui pourrait y voir une opportunité pour se placer.

Brève rédigée le 03/01/2013 à 08h30 par
Source : BFM Business
picto liens en rapport avec la news Toutes les news sur:
Free, SFR, Vivendi, Rachat, Concurrence
Publicité
Les commentaires des membres



Dommage, ca aurait pu donner un truc sympa... et la fin de l'itinérance orange!

Grand - 03/01/2013 à 11h10

salut
t'magine !
(que ..pourra faire la concur.. face à ce mastodonte ? (50% de PDM) :non:
(SI.. )

abominable - 03/01/2013 à 14h52



Le 03 janvier 2013 - 14 h 52, abominable a écrit :
salut
t'magine !
(que ..pourra faire la concur.. face à ce mastodonte ? (50% de PDM) :non:
(SI.. )


Je ne sais pas, mais fidèle de SFR(mobile) depuis 17 ans (jusqu'a janvier dernier) et de Free (adsl) depuis 10 ans et mobile depuis 1 an, je regrette le reseau SFR... :chepa:

Grand - 03/01/2013 à 19h07

moi j'ai passé 14 ans cher SFR et depuis 1 an je suis free mobile...Je ne regrette qu'une chose, que free ne soit pas arrivé plus vite sur le mobile.
Apres une fusion sfr/free cela aurait fait les pieds à Orange mais comme c'est l'état le principal actionnaire, il dit "NON"

folzo - 03/01/2013 à 21h32

Ca démontre dirait on d'une piètre confiance de free en sa capacité à déployer son propre réseau ...

fouineur - 03/01/2013 à 23h17


Publicité
Stop-Pub

Suivi du dégroupage

Carte Nra ADSL
Couverture ADSL
95,21%
Dégroupage ADSL
48,48%

●Derniers dégroupés
20/09 SBP34 SFR
19/09 ZNP40 SFR
19/09 HFO30 ByTel
19/09 LAV86 ByTel
19/09 VB238 SFR
18/09 T2L38 SFR
17/09 SMN83 SFR
17/09 PAR74 SFR

Les articles les plus consultés

W3C xhtml 1.1 W3C css 2.0