Fermer X

DegroupNews sur Twitter
DegroupNews sur Google+

L'Europe sacrifie la fibre optique


Stop Pub DegroupNews 1€/mois


Commission européenne drapeaux europe
L'austérité frappe aussi le déploiement de la fibre optique. La semaine dernière, les dirigeants européens ont voté pour la première fois un budget à la baisse pour les 7 prochaines années. Contrairement à ce qui était attendu, l'Europe ne consacrera qu'un milliard d'euros contre les 9,2 prévus pour le déploiement du très haut débit dans l'Union européenne.

Les perspectives annoncées par le très haut débit que ce soit en terme d'innovations ou d'emplois n'ont pas ému les dirigeants européens. Le budget européen pour les 7 prochaines années voté vendredi dernier ne prévoit d'octroyer qu'un milliard d'euros au volet numérique du plan « connecting Europe Facility » (infrastructures pour relier l'Europe).

Ce plan destiné à renforcer tous les réseaux (routiers, électriques et de télécommunications) prévoyait d'investir 50 milliards d'euros entre 2014 et 2020 dont 9,2 milliards rien que pour les réseaux haut et très haut débit. Avec cette enveloppe, l'Europe souhaitait stimuler les services numériques liés à ces technologies en équipant 45 millions de foyers et plus de 100 millions d'Européens.

La déception domine dans le secteur des télécoms

Neelie Kroes, commissaire européenne au numérique, a exprimé sur son blog sa profonde déception d'autant plus que ce milliard ne pourra être consacré qu'aux services numériques, en aucun cas aux réseaux. Toutefois, la commissaire européenne ne s'avoue pas vaincue et espère que la Banque européenne d'investissement qui vient d'obtenir une augmentation de capital de 10 milliards d'euros investira dans le haut débit.

Fibre optique et arobase
Pour le journal La Tribune, les télécoms subissent de plein fouet les coupes dans le budget européen et payent un lourd tribut. Pour Luigi Gambardella, président de l'ETNO, l'association des opérateurs historiques, «cette coupe budgétaire est une opportunité manquée pour le redressement économique de l’Europe, les réseaux de nouvelle génération pouvant jouer un rôle clé pour sortir l’Europe de la crise actuelle». Quant aux industriels ils sont encore plus sévère vis-à-vis des dirigeants européens. Pour le FTTH Council Europe fondé par Alcatel-Lucent et Cisco, cette décision illustre « le manque de compréhension des gouvernements européens de l’importance des réseaux à haut débit à l’épreuve du temps » au moment où d'autres pays (Etats-Unis, Asie, Australie) investissent massivement.

Si l'Europe n'a pas les moyens d'investir dans ses réseaux peut-être qu'elle sera en mesure de mettre en place une politique incitative pour les acteurs privés. Dans le cas contraire, elle prendra un retard difficilement rattrapable.

Brève rédigée le 12/02/2013 à 11h51 par
Source : La Tribune
Publicité
Les commentaires des membres



Ce n'est qu'une opinion personnelle, mais il me semble que en Allemagne environ . . .

60% des abonnements internet fixe se fond par le cable
vitesse du cable entre 50 et 100 mbs ?

Et dans les grandes villes ils ont déployé le VDSL2 qui est aussi beaucoup plus rapide que Adsl sur les lignes pas trop longue

Donc pour les Allemands, peut être qu'ils ne perde pas grand choses ?

astrodom - 12/02/2013 à 13h11

VDSL 1 comme 2 tout comme le câble coaxial ne sont qu’emplâtre sur jambe de bois.

La seule techno pérenne c'est la fibre en 1 pour 1 (pas de splitter) cela permettrais d'avoir dès aujourd’hui un réseaux valable pour les 50 prochaines années et surtout à la capacité indépendante des distances. Car aujourd'hui il y a toujours des lignes ou seul un modem 56k fonctionne.

Et quand on parle de cout de déploiement, ce que l'on constate IRL c'est que les fibres apparaissent à coté du cuivre en sortant des mêmes fourreaux et sans aucune tranché, cela laisse songeur.



rag.lien - 12/02/2013 à 14h54

D'autant qu'il y'a souvent des travaux de voiries, et ils n'en profites même pas ...

Chez nous ils ont démonté la route pour l'eau et la commune (je coris que c'est elle) a refusé de mettre en même temps la fibre ... Sauf si une grosse boite vient dans la rue ...

groumf - 12/02/2013 à 15h03

Ma première participation à un forum car ce n'est plus possible d'entendre des anneries sur la fibre, le câble et le VDSL.

La fibre n'a absolument rien de plus pérenne que le câble ou HFC et n'apporte rien de plus pour les débits. La fibre est très chère à mettre en oeuvre, elle n'apporte aucun confort pour la TV traditionnelle ( la TNT super robuste en dehors de l'hertzien), pire il faut des boitiers IpTv avec Zapping long, un sac de nouilles pour le brassage des armoires de rue avec des défauts de connexions bien pire que sur du coaxial.Le seul intérêt technique pour un opérateur c'est que l'abonné alimente en 220V l'équipement actif chez lui donc 0 € de consommation pour l'opérateur, et c'est la bien le seul avantage.
Le réseau VDSL2 couplé à la TNT ou au Sat pour la TV inLive nécessite quelques investissements ( 5 fois moins que pour la fibre) et c'est reparti pour 20 ans. Le câble ne nécessite que 10 fois moins que la fibre lorsqu'il n'est pas HFC ou FTTLA mais il dispose des meilleures technologies pour le très haut débit avec la TV inLive sur tous les postes du foyer. Malheureusement le câble pâtit de l'impopularité d'un opérateur français ce qui permet aux AMO incompétents et conseils des politiques de surfer sur la vague du terme plus sexy qu'est la fibre. D'ailleurs, les seuls à gagner des sommes importantes sur les DSP ( délégation de service public pour la fibre) sont ces mêmes AMO qui d'ailleurs non pas besoin d'assumer les échecs des projets DSP.
Il serait beaucoup plus simple en France de convertir tous les réseaux câblés en fin de concession ( et oui pour la plupart, l'opérateur au câble n'est qu'un délégataire) en les remettants à disposition d'opérateurs alternatifs locaux qui pourraient assurer un vrai service de proximiter avec des salariés plus localisés telles les régies. La modernisation de ces réseaux pour monter vers le très haut débit (100 à 400mbs) serait donc 10 fois moins chère avec un délai de réalisation inférieur à 6 mois.

Polymag - 12/02/2013 à 17h05

C'est vraiment dommage que notre Europe annule ces investissements, on assombri un peu plus notre avenir économique...

Réponse à Polymag: tu as probablement raison pour une partie des foyers en France... mais les 30% restant ne sont pas desservi par le cable et sont à + de 3500m...donc pas de VDSL2.
Faisant partie de ces 30%, ce n'est pas très agréable de sentir exclu numériquement et ce pour longtemps.

datzar - 14/02/2013 à 12h41


Publicité
Stop-Pub

Suivi du dégroupage

Carte Nra ADSL
Couverture ADSL
95,15%
Dégroupage ADSL
48,34%

●Derniers dégroupés
19/08 CRO62 Darty
19/08 SDA63 Darty
18/08 AUB33 Darty
18/08 MAE22 Darty
18/08 FAT60 Darty
18/08 MOU57 Darty
18/08 SJC43 Darty
18/08 6FG54 Darty

Les articles les plus consultés

W3C xhtml 1.1 W3C css 2.0