Fermer X

DegroupNews sur Twitter
DegroupNews sur Google+

Les smartphones cibles de choix pour les hackers


Stop Pub DegroupNews 1€/mois


virus
Les hackers ont trouvé un nouvel Eldorado avec les smartphones. Une étude récente révèle que le nombre de logiciels malveillants introduits dans les terminaux mobiles a bondi de 600 % en un an. Un fois de plus, les smartphones Android sont les plus touchés.

Cheval de Troie, virus, les malwares ont trouvé un nouveau terrain de jeux : les smartphones. Entre mars 2012 et mars 2013 leur nombre a explosé. D'après le cabinet américain Juniper, ce nombre a augmenté de 614 %. Cette étude révèle aussi que la cybercriminalité a deux foyers : La Chine et la Russie.

Cependant, il faut prendre du recule sur ce chiffre impressionnant car l'étude englobe toutes les formes d'actes malveillants numériques. Elle mélange aussi bien les logiciels malveillants (virus, cheval de Troie) que les arnaques en tout genre comme les SMS et les appels surtaxés ou l'espionnage de nos données personnelles.

android virus
Une fois de plus ce sont les smartphones tournant sous Android qui sont le plus touchés. Non pas que l'OS de Google soit moins sécurisé que ces principaux rivaux (iOS, Windows Phone, BlackBerry) mais simplement parce qu'il est le plus répandu. En occupant 75 % du parc mondial des smartphones, Android est victime de 92 % des attaques.

D'après Juniper, cette nouvelle forme de cybercriminalité vise de plus en plus les entreprises où le but est de leur voler des données sensibles. Enfin, Juniper n'est pas rassurant puisqu'il annonce que cette délinquance risque d'augmenter dans des proportions gigantesques dans les années à venir.

Si vous êtes inquiets face à ces nouvelles menaces, des solutions de sécurisation pour smartphones existent. Enfin, avant d'acheter une application de protection pour votre smartphone, il est vivement conseillé de faire attention au type d'applications que l'on télécharge.

Brève rédigée le 26/06/2013 à 13h35 par
Source : Les Echos
Publicité
Les commentaires des membres



Stop avec ce mensonge qu'est la part de marché pour excuser le nombre de chevaux de Troie sur Android ! :x
Alors que l'iPhone avait 70% de parts de marché, les proportions de malwares étaient déjà les mêmes !
On prédisait, et on nous a rebattu les oreilles avec çà ici même, que l'iPhone serait attaqué de tous bords, qu'on allait être inondés de malwares. Et ? Rien n'a changé. Une saleté par an, pour que les journalistes puisse crier au loup, quand dans le même temps Android est noyé sous les malwares. A ce sujet on pourrait citer Staline : "La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un million d'hommes est une statistique". On entend beaucoup parler du moindre petit truc de travers sur iOS, mais pas de ceux bien plus nombreux et méchants d'Android (faire 20 articles sur le sujet par jour, çà le ferait pas hein ?).
La vraie différence, elle se fait par les tests qu'Apple fait subir aux applications présentes sur l'AppStore. Et du coup oui, Google en laissant presque tout passer, histoire de se faire un catalogue d'applications, est indirectement le responsable de ces infections.

Hurrican - 26/06/2013 à 16h10

il y à tout simplement avast pour android :hello:

segal91 - 26/06/2013 à 18h57

Tant que l'on aura pas un réel contrôle de ce à quoi l'appli accède, cela sera le cas.
Que l'on m'explique pourquoi un jeux ou il faut lancer des oiseaux ou un soft permettant d'allumer la led de la caméra ont besoins d’accéder à la position géographique, aux contacts du téléphone, a envoyer des sms etc...

Le bon filon serait d'avoir la possibilité d'envoyer l'appli vers un carnet d'adresse "Dummy" remplie de John Smith et autre Dupont et Dupond.

rag.lien - 27/06/2013 à 09h50


Publicité
Stop-Pub

Suivi du dégroupage

Carte Nra ADSL
Couverture ADSL
95,2%
Dégroupage ADSL
49,48%

●Derniers dégroupés
25/10 MRC56 SFR
23/10 HAN29 Free
23/10 HCA29 Free
23/10 CPO56 Free
23/10 2BC44 Free
23/10 SJ842 Free
23/10 9PC33 Free
23/10 MED52 ByTel

Les articles les plus consultés

W3C xhtml 1.1 W3C css 2.0