A 15:57 dans Fibre optique

Kosc : les industriels du THD réclament l’intervention du gouvernement

10
DEC
2019
Partager cette actu sur :

La Fédération Infranum appelle le gouvernement à prendre une position « claire » sur l’avenir de Kosc et le futur de la concurrence sur le marché des télécoms d’entreprise.

FacebookTwitter

La Firip devient InfranumLe cas Kosc continue d'inquiéter. Bien que - très - temporairement tiré d'affaires suite à son redressement judiciaire, l'opérateur télécoms de gros s'oriente en effet vers une reprise. Et l'identité de ce repreneur inquiète InfraNum.

La fédération de la filière THD craint ainsi que le futur propriétaire ne s'éloigne de la mission première de Kosc : la fourniture d'offre télécoms de gros sur un modèle neutre. Et rien d'autre, tout comme le souhaite l'Arcep, qui a choisi de privilégier l'émergence d'un tel acteur afin de dynamiser un marché entreprises "duopolisé" par Orange et SFR.

Le gouvernement "spectateur de la débâcle" ?

Des efforts qui risquent d'être "annihilés", ramenant le marché "plusieurs années en arrière", s'émeut InfraNum dans un communiqué. Qui redoute de voir un opérateur actif aussi sur le marché de détail mettre la main sur Kosc, à l'heure où Bouygues Telecom ou Iliad ne font pas mystère de leurs appétits sur le marché entreprises.

La fédération en appelle ainsi au gouvernement, plus que discret sur la question depuis que l'opérateur est entré en zones de turbulences, "pour que celui-ci adopte une position claire, à son tour, vis-à-vis du futur repreneur de Kosc et des engagements que ce dernier devrait prendre sur le marché de gros". L'exécutif se voit sommé de s'impliquer plus avant, afin de ne pas "rester spectateur devant la possibilité d'une telle débâcle", et "d'assumer le choix politique de la numérisation des entreprises".

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus