A 11:30 dans Fibre optique, Orange

La fibre optique d’Orange se fait attendre à Dreux

28
AVR
2015
Partager cette actu sur :

Le chantier de la fibre optique à Dreux semble être dans une impasse. Les premières offres très haut débit devaient être commercialisées début 2016 mais tout semble à l’arrêt et Orange reste curieusement muet.

FacebookTwitter

Alors qu'Orange met les bouchées doubles pour déployer sa fibre optique un peu partout en France, il semblerait que son chantier d'Eure-et-Loire Numérique sur la ville de Dreux rencontre des difficultés.

Chargé du déploiement Orange reste étonnamment muet devant les relances du maire de Dreux Gérard Hammel. D'ailleurs d'après le journal L'Echo Républicain, "Orange a bien insisté pour qu'aucune communication ne soit effectuée sur le sujet". En effet, l'opérateur historique n'est pas en mesure de dévoiler un calendrier du déploiement à Dreux. Selon le journal local, Orange privilégierait les zones les plus rentables et Dreux n'en ferait pas partie. En revanche, les villes de Marville, Tréon ou Vernouillet devraient être couvertes en Très Haut Débit avant Dreux. Quant à la ville de Saint-Rémy-sur-Avre, ses habitants pourront profiter de la fibre dès 2016.

Cette disparité dans le déploiement de la fibre peut s'expliquer par le mode de financement du chantier. Le déploiement de la fibre sur la ville de Dreux ne peut pas bénéficier de financement public contrairement aux communes environnantes qui elles sont prises en charges par le syndicat Eure-et-Loire Numérique.

« Nous allons poser de la fibre optique cette année à Vernouillet, Saint-Rémy-sur-Avre et Saint-Lubin-des-Joncherets alors qu'Orange ne donne aucune date pour le début des travaux sur Dreux. Il faut qu'il investisse. Mais cela ne me regarde pas. Ce déploiement ne relève pas de ma compétence. », explique Jacques Lemare président du syndicat Eure-et-Loire Numérique. « Nous modernisons les installations d'Orange au moyen d'armoires de montée en débit. Nous en avons déjà posées 40 en 2014 et d'ici fin 2016, il y en aura 114. Nous avons, également, prévu, à partir de cette année, le déploiement de 90.000 prises FTTH (N.D.L.R. Fiber to the home, fibre jusqu'au domicile) et 3.000 km de fibre de desserte d'ici à 2020 pour permettre aux particuliers et aux entreprises de bénéficier du très haut débit, soit 100 Mégabits par seconde, d'ici 2022. »
Ce réseau, qui sera exploité par SFR Collectivités, représente 135 millions d'investissement cofinancés pour 40,5 millions par le Département, 38 millions par l'État, 27 millions par les collectivités locales, 22,5 par la Région centre et 7 millions par l'Union européenne.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus