A 13:57 dans Dossier, Dossier, Formats

Comparatif des offres de VOD par abonnement

18
AVR
2014
Partager cette actu sur :

svod video

La vidéo à la demande (VOD) est un service qui permet de louer des films en ligne sur une période définie. La SVOD (Subscription video on demand), en d’autres termes la vidéo à la demande par abonnement, permet à l’utilisateur d’avoir accès de manière illimitée au catalogue d’un fournisseur moyennant le paiement d’un forfait mensuel.

svod comparatif

Avec l’arrivée imminente de Netflix en France et le téléchargement illégal, la vidéo à la demande par abonnement connaît un succès mitigé en France.En effet, les offres de SVOD françaises sont soumises à des contraintes auxquelles Netfllix échappera. Quant au piratage, il est monnaie courante malgré la présence d’Hadopi avec l’émergence de sites de streaming ou de téléchargement tels que PopcornTime par exemple.

Pourtant, en France il existe de offres de SVOD de qualité à petit prix. Nous avons décidé de tester toutes les offres de SVOD françaises afin de voir ce qu’elles valaient vraiment. Sont-elles compétitives ? Sont-elles toutes réglementées par la chronologie des médias ? DegroupNews vous dit tout sur la vidéo à la demande par abonnement.

La SVOD en France : des contraintes draconiennes

En France, la SVOD souffre de lourdes contraintes. D’une part, la loi oblige l’éditeur d’une plateforme de vidéos à la demande par abonnement de contribuer financièrement à la production cinématographique.

D’autre part, la chronologie des médias impose un délai de 3 ans entre la sortie d’un film au cinéma et sa mise à disposition en SVOD. Autrement dit, impossible de proposer un film récent aux abonnés par conséquent cantonnés à visionner des programmes datant de plusieurs années.

Chronologie des médias - les délais imposés en France

Pour contourner la chronologie des médias, Canal Plus à la demande et OCS proposent un bouquet de chaînes disposant d’un service de télévision de rattrapage. Il ne s’agit pas à proprement parler de SVOD, mais cette technique permet à ces deux groupes de mettre à disposition de leurs abonnés des films récents sans attendre le délai légal de 36 mois.

SVOD à l’étranger : le succès fulgurant de Netflix

La vidéo à la demande par abonnement connaît plus de succès à l’étranger qu’en France, et pour cause : aucune législation ne règlemente le délai de diffusion d’un film après sa sortie au cinéma. Ainsi, Netflix remporte un succès fulgurant aux Etats-Unis, mais également dans plusieurs pays d’Europe. Le géant américain a en effet conquis plusieurs pays tels que le Royaume-Uni, le Danemark, la Norvège, la Finlande ou encore les Pays-Bas.Netflix

En France, l’arrivée de Netflix est prévue pour septembre prochain, mais de nombreuses polémiques entourent son lancement. Le géant américain ne se pliera pas à la législation française puisqu’il émettra depuis le Luxembourg. En d’autres termes, Netflix pourra proposer à ses abonnés des films récents sortis il y a moins de trois ans. Doté d’une grande popularité et disponible à petit prix (7$/mois aux Etats-Unis), Netflix promet de bouleverser toute l’industrie du cinéma et de la télévision française.


Les offres de SVOD en France n’ont pas à rougir

Actuellement, il existe plusieurs services de SVOD en France : FilmoTV, La Box de Videofutur, JookVideo et Canal Plus Infinity. Quelles sont leurs spécificités ? Quel éditeur propose la meilleure offre ? Nous avons décidé de tester chacun de ces services et de les comparer.

En outre, nous avons décidé d’intégrer OCS et Canal Plus à la demande dans notre test. Bien qu’il ne s’agisse pas tout à fait de services de vidéos à la demande par abonnement, ces bouquets de chaînes disposent d’un service de rattrapage faisant office de SVOD.jookvideo logo

Lancé en 2013 par AB Group, JookVideo se veut grand public avec un catalogue disposant de près de 1 000 films. Disponible à 7,99€/mois sans engagement, il est l’un des services de VOD par abonnement les moins chers du marché. JookVideo est accessible sur PC mais aussi sur smartphone et tablette grâce à une application mobile (tournant sous iOS et Android).

Un catalogue éclectique

Là où JookVideo veut se démarquer de la concurrence, c’est avec la diversité des programmes mis à disposition de ses abonnés. Les catégories séries et cinéma sont bien sûr représentées, mais d’autres catégories viennent enrichir JookVideo comme les catégories Kids, Mangas, Musique, Découverte et Nouveautés.

Le catalogue contient près de 1 000 films. Les thèmes représentés sont très variés : Action, Drame, Film français, Romance, Western, Animation, Comédie, Famille, Grands Classiques, Science-Fiction, Arts Martiaux, Comédie musicale, Fantastique/Horreur, Guerre, Thriller, Blockbusters, Court-Métrage, Films d’Auteur, Policier : il y en a pour tous les goûts.

JookVideo - Interface

Pour la catégorie « Nouveautés », ne vous faites pas d’illusions : il ne s’agit pas de films récents mais bien des derniers programmes ajoutés dans le catalogue. Les nouveautés sont assez diverses : Kill Bill, Jackie Chan dans le Bronx, Matrix, ou encore Scary Movie ont fait leur apparition leur mois dernier par exemple.

Des films en HD

On a apprécié le fait que JookVideo propose de nombreux films en HD. Les cinéphiles devraient eux aussi être ravis de revoir leurs classiques (Pulp Fiction, 300, Batman, etc.) en haute définition.

Les séries : un choix limité

Côté séries, le choix n’est pas vraiment varié : JookVideo propose majoritairement des séries anciennes. Ne vous attendez pas à voir les séries du moment mais plutôt Au-delà du Réel – L’aventure continue, The L Word ou encore Friends. Autre point négatif : toutes les saisons des séries ne sont pas présentes sur la plateforme. Par exemple, vous ne pourrez visionner que la 1ère saison des séries Friends ou Gossip Girls. Dans la catégorie « séries cultes », Jook Video ne propose que trois séries : Friends, Les nouvelles aventures de Wonder Woman et Coroner Da Vinci. On a quelques doutes sur le côté culte de ces deux dernières.


Une interface claire et lisible

L’interface est très claire. Les programmes sont classés par catégorie (Cinéma, Séries, Kids, Mangas, Découvertes, Nouveautés).

Symbolisés par leur affiche, les films sont facilement identifiables. Les différentes catégories de vidéos proposées sont clairement affichées et la recherche se fait facilement.

En bonus, JookVideo propose régulièrement à la une un dossier spécial avec trois films en lien avec la thématique. Par exemple, le dossier spécial Johnny Depp met en avant Neverland, Benny et Joon et Le chocolat. Le dossier « Les inpiratables » propose The Rig, The Tribe, et The Zombies Diaries 2 : World of the Dead.

JookVideo - A la une

Chaque programme dispose d’une fiche synthétique résumant son contenu. On regrette que cette fiche ne soit pas plus détaillée, le synopsis se résumant parfois à une seule phrase.

Une application de qualité

JookVideo est aussi disponible sur application (iOS ou Android) depuis laquelle il est possible d’accéder au catalogue. Triés en trois catégories (Nouveautés, Les + vues, Notre sélection), tous les programmes sont accessibles facilement (il existe également un outil de recherche).

Application JookVideo

Le lancement d’une vidéo se fait très rapidement, pas de temps de latence pour accéder au contenu. L’application JookVideo nous a convaincus : pratique et facile d’utilisation, elle permet de regarder des vidéos n’importe où depuis son smartphone et sa tablette.

A noter qu’il est possible de regarder simultanément deux programmes différents depuis deux supports (tablette, PC, smartphone…).

Pour 7,99€/mois, JookVideo propose une offre de SVOD plutôt convaincante. En effet, le site offre un large choix de thématiques concernant les films : il y en a vraiment pour tous les goûts. Fans de séries : passez votre chemin. De ce côté-là, l’offre est malheureusement très pauvre.

On aime : la richesse des thématiques, le choix de films éclectique, l’interface fluide, l’application disponible sous iOS et Android, la HD, le prix, le multi-écrans

On n’aime pas
: le choix très limité de sériescanalplay infinity logoAvec CanalPlay Infinity, deux abonnements sans engagement sont disponibles : le premier à 6,99€/mois permet d’accéder au catalogue de SVOD de CanalPlay depuis un ordinateur ou terminal mobile grâce à une application disponible sous iOS ou Android. Le deuxième abonnement est à 9,99€/mois : il permet d’accéder au même catalogue mais depuis sa télévision via la Xbox 360, l’Apple TV ou encore les box Internet de Free, de Bouygues Telecom, d’Orange et SFR. L’application mobile CanalPlay Infinity est également disponible pour les terminaux tournant sous iOS ou Android. A noter que le premier mois d’abonnement est offert.

Un catalogue riche et varié

Avec 1 700 films, 600 nouveaux programmes par mois et 4 415 épisodes de série TV, CanalPlay Infinity est le service de SVOD disposant du catalogue le plus fourni. Côté cinéma, il y a le choix. Action, comédie, émotion, frisson, classique, etc. : il y en a pour tous les goûts.

Des films pour toute la famille

Si les films sont divers et variés, on a particulièrement apprécié le catalogue pour les enfants. Entre les dessins animés Disney, les séries pour les plus petits (Titeuf, Dora l’exploratrice, les Télétubbies) et une large sélection de films animés (Happy Feet, La rentrée des classe de Franklin, Chicken Run), les enfants devraient être comblés.

Là où CanalPlay se démarque, c’est avec le nombre impressionnant de séries qu’elle propose.


Grand choix de séries et nombreuses saisons disponibles

La force de CanalPlay Infinity réside dans son large choix de séries. En prime, toutes les saisons précédentes sont disponibles pour la plupart des séries. Par exemple, les quatre premières saisons de Breaking Bad sont disponibles sur le catalogue. Les amateurs de séries devraient être séduits puisque plus de 80 séries sont présentes. Parmi elles : Body of Proof, American Horror Story, Misfits, South Park, Little Britain ou encore Sherlock. Avec des thèmes variés et des saisons entières disponibles, CanalPlay Infinity propose la meilleure offre de SVOD du marché concernant les séries.

CanalPlay - Interface

L’interface

Avec des catégories précises, l’interface est efficace. On sait où aller pour trouver le film de son choix. Cinéma, Séries, Family, Adulte : il est facile de s’y retrouver. Les sous-catégories permettent d’affiner les recherches. Côté séries, il est possible de sélectionner uniquement les épisodes disponibles en version originale sous-titrée.

L’assistance et la communauté d’entraide

Le point fort de l’interface de Canal Play Infinity, c’est l’assistance proposée à chaque page du site. Une question ou un problème avec l’accès au service, la gestion de votre abonnement ou encore le visionnage d’un film ? L’assistance ou la communauté d’entraide devraient vous permettre de résoudre tous vos soucis.

CanalPlay - Assistance


Une application efficace

L’application CanalPlay Infinity permet de regarder ses programmes depuis une tablette ou un smartphone, ou même les deux : il est en effet possible de regarder deux programmes en simultané sur deux terminaux différents. L’interface est simple et met en avant les mêmes films que sur l’interface web. On apprécie la rapidité de démarrage du film : il faut moins de 2 secondes pour que le film se charge et qu’il soit possible de le visionner en streaming.

Application CanalPlay Infinity

L’offre de SVOD de CanalPlay Infinity est probablement l’une des plus complètes. Avec son large choix de films et ses multiples séries, le service de vidéos promet de séduire le plus grand nombre. Disponible à partir de 6,99€/mois, l’offre est la moins chère du marché. En outre, pour accéder à votre contenu depuis votre TV, vous n’avez pas forcément besoin de choisir l’abonnement à 9,99€/mois. En connectant votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur à votre TV avec un câble HDMI, vous pourrez regarder tous les programmes de votre choix sur votre téléviseur.

On aime : le vaste choix de séries, la richesse du catalogue, l’abonnement à 6,99€/mois, la rapidité de chargement du programme, l’option multi-écrans, l’application, le système d’assistance

On aime moins :
l’abonnement à 9,99€/mois paraît superflu, l’absence de mode hors connexionFilmoTV - LogoLe Pass Illimité FilmoTV permet d’accéder àdes centaines de films par mois moyennant un abonnement de 9,99€/mois (premier mois offert), le tout sans engagement. Créé en 2008, ce service de vidéos à la demande par abonnement est disponible sur Internet, sur les smart TV (LG, Samsung et Philips), sur les PS4 ainsi que chez Numericable et Orange. En outre, une application permet à l’abonné de visionner ses vidéos depuis son smartphone ou sa tablette. Pour se démarquer de ses concurrents, FilmoTV a choisi de faire appel à des professionnels du cinéma pour enrichir le site de conseils. Vidéos pratiques, émissions thématiques : on parle de cinéma sur FilmoTV.

Le catalogue : 450 films et pas de séries

Avec le Pass Illimité de FilmoTV à 9,99€/mois, les abonnés peuvent accéder à environ 450 films. Des œuvres d’Almodovar à celles de Tim Burton en passant par MadMax, Maman j’ai raté l’avion ou Ténèbres, le service de SVOD propose une sélection de films plutôt variés. En revanche, on ne sait pas à quelle fréquence les programmes sont renouvelés.

Bien que peu nombreux, les films disponibles dans le Pass illimité devraient séduire le grand public. Le catalogue pour enfants est plutôt bien fourni (Franklin, Charlotte aux Fraises, Robots). FilmoTV propose également des comédies (L’amour extra large, Mon voisin le tueur), des films d’épouvante (The Descent, Les dents de la nuit) ainsi que des films d’auteurs (A nos amours, Mississipi Blues).

L’interface : une catégorisation floue mais une fiche technique efficace

FilmoTV - Interface

Le classement des films disponibles dans le Pass illimité n’est pas vraiment pertinent. Ils sont réunis dans sept catégories : grand écran, familia, farniente, adrénaline, légende, monde, cinéastes. Difficile de s’y retrouver parmi ces thématiques qui sont trop évasives.

En revanche, on apprécie la fiche technique de chaque film. Réalisateur, acteurs, durées, date, synopsis scénario, musique : toutes les informations relatives au film sont indiquées clairement sans surcharger la page. En outre, FilmoTV indique quatre autres films présentant des similitudes (acteur, réalisateur, genre) avec le film sélectionné. Ce « contexte du film » est très appréciable et permet de découvrir d’autres films.

Le Festival de FilmoTV

Dans le Pass Illimité, le service de SVOD propose une série de festivals thématiques. Vous ne savez pas quoi regarder ? FilmoTV vous suggère une série de films sur plusieurs thèmes. Par exemple, au mois d’avril, le Festival Road Movie mettait à l’honneur Date Limite, Alice n’est plus ici, Un monde parfait ou encore la Balade sauvage. Le Festival Rêves et Cauchemars américains propose Michael Clayton, Panique à Needle Park, She hate me et Wall Street. Un bon moyen de découvrir des films sur un thème donné.

Le plus : des vidéos exclusives

Pour accompagner l’abonné et compléter son offre, FilmoTV propose de nombreuses vidéos autour du cinéma. Interviews de réalisateurs, émissions : tout est fait pour éclairer le spectateur. De petites vidéos souvent très instructives précèdent et suivent le film. Intitulés « 1 minute avant le film » et « 2 minutes après le film », ces programmes courts permettent de d’apprendre des anecdotes sur le film et de situer au mieux son contexte.


Un film bonus par mois

Le « film bonus » est l’un des points forts de l’offre de SVOD de FilmoTV. Chaque mois, grâce au Pass illimité, vous pouvez choisir un film dans le catalogue à la carte (excepté les films pour adultes). Pour ce faire, il suffit de cocher en mode de paiement l’option « Utiliser mon film bonus ». Attention, le film doit être visionné dans les 30 jours à venir.

Ce programme bonus à choisir dans le catalogue de VOD est définitivement l’atout majeur de FilmoTV. Quand on sait qu’une vidéo à la demande coûte en moyenne 4,99€, il faut reconnaître que le Pass illimité FilmoTV (à 9,99€/mois) est finalement peu élevé.


Regarder un film hors connexion

Avec le Pass illimité de FilmoTV, il est possible de regarder un film instantanément mais aussi de le télécharger sur PC, smartphone ou tablette. Grâce à l’application FilmoTV, vous pourrez alors le regarder à votre guise n’importe où. La mise à disposition de ce film dure une trentaine de jours. En revanche, tous les films disponibles dans le Pass illimité ne sont pas téléchargeables : pour des raisons de droit, le téléchargement de certains programmes affiche un message d’erreur.

FilmoTV - Téléchargement

On regrette que les films indisponibles au téléchargement ne soient pas clairement identifiés. Il faut reconnaître en outre que beaucoup de programmes ne sont pas téléchargeables.


L’application FilmoTV

Le service de vidéos par abonnement est aussi disponible sur smartphone ou tablette via une application (sous iOS ou Android).

FilmoTV - Application

Malheureusement, on a pu constater un certain nombre de bugs sur cette application. Le temps de réponse est très long. A de nombreuses reprises (plus d’une dizaine de fois), nous avons dû redémarrer l’application suite à un écran noir pour accéder à un programme. En outre, la lecture d’un film est parfois impossible sans que l’on sache pourquoi.

FilmoTV - Application 2

Pour 9,99€/mois, l’offre de SVOD de FilmoTV est assez limitée. Avec 450 films et aucune série, on peut être déçu. Toutefois, le film bonus est un atout incontestable. Il faut également souligner que FilmoTV propose en bonus des programmes exclusifs intéressants et instructifs qui complètent le visionnage d’un film. Les passionnés de cinéma devraient apprécier les interviews et les émissions thématiques proposées par le service de vidéo à la demande par abonnement. En outre, les festivals disponibles sur le site permettent d’élargir ses connaissances. Avec FilmoTV, la culture cinématographique est à l’honneur.


On aime :
les programmes conçus par FilmoTV autour du cinéma, la fiche technique très complète, le système de « Festival », le film bonus qui permet de bénéficier d’un programme du catalogue VOD par mois, la lecture en mode hors connexion

On n’aime pas : la catégorisation des films, la pauvreté du catalogue, l’absence de séries, l’application qui plante, le mode hors connexion qui ne s’applique pas à tous les filmsbox videofuturPour 10€/mois sans engagement, la box de Videofutur se targue d’être accessible à tous. En effet, il s’agit d’une set-top-box qui cible les foyers disposant d’une mauvaise connexion Internet. Grâce à cette box, les abonnés ont accès à un catalogue de films en illimité, à la chaîne Paramount Channel et à Game One. Pour en savoir plus sur la Box Videofutur, consultez notre dossier test.

Le catalogue : du choix pour les cinéphiles avertis

Le catalogue de SVOD de Videofutur propose une centaine de films. Si les thématiques des films sont variées, force est de constater que la plupart des programmes sont assez vieux (Jeux Interdits, Le péril jeune, Sept ans au Tibet). Les films à disposition combleront plutôt un cinéphile averti qu’un amateur de blockbusters.

LA BOX Videofutur Menu

Côté films pour enfants, là encore, le choix est limité. Bien qu’il y ait de multiples formats (courts-métrages, films, dessins animés), l’offre est assez pauvre. Les programmes sont anciens et les films ne sont pas grand public (Georges de La Jungle, Popeye).


Bientôt une association avec FilmoTV

Toutefois, si le catalogue de SVOD de Videofutur nous paraît à l’heure actuelle un peu léger, les choses sont en passe d’évoluer. Dès le 1er juillet 2014, la box Videofutur donnera accès à la plateforme FilmoTV sans surcoût. Le catalogue de SVOD devrait donc nettement s’enrichir dans les mois à venir.

Une interface simple

Côté interface, Videofutur a misé sur la sobriété. Parmi les cinq sous-menus, deux catégories (Illimité Cinéma et Illimité Jeunesse) font partie de l’offre de SVOD La navigation est instinctive et la recherche est aisée. Les films sont triés par thématique : Politique, Suspense, A en perdre haleine, Feel Good ou encore Froid dans le dos. Les titres sont parlants et le classement est original.

En revanche, on regrette que la navigation soit entravée par le chargement systématique des films : en effet, dès que l’on s’arrête sur l’affiche d’un film, celui-ci démarre dans une petite fenêtre.

Certes, le catalogue SVOD de Videofur laisse un peu à désirer, mais il faut s’attendre à ce qu’il s’enrichisse grâce à son association avec FilmoTV. En outre, grâce à la mémoire tampon, Videofutur est le seul à l’heure actuelle à permettre un accès à la VOD et à la SVOD au plus grand nombre, qu’ils bénéficient ou non d’un bon débit. Enfin, il faut souligner que le prix des films du catalogue VOD défie toute concurrence. Disponibles à 2,99€ en moyenne, ils sont les moins chers du marché.


On aime :
l’accès à la SVOD pour tous, la livraison de la box gratuite, le petit prix de la VOD

On n’aime pas :
l’offre peu variée, le temps de réponse trop longOCSOCS n’est pas une offre de SVOD à proprement parler mais un bouquet de chaînes disposant d’un service de télévision de rattrapage faisant office de SVOD. Grâce à la présence de quatre chaînes (OCS City, OCS Max, OCS Choc et OCS géants) Orange peut ainsi contourner la législation sur la SVOD et mettre à disposition de ses abonnés des films récents.

L’abonnement à OCS coûte 12€/mois et il est sans engagement. OCS est disponible chez : Orange, SFR, Numericable, Bouygues Telecom, Canalsat, Thahiti Nui Satellite, Orange Caraïbes, Parabole Maurice, Parabole Réunion, Canal+ Maurice, Canal+ Réunion. Pour le moment, OCS n’est pas disponible chez Free.

Outre la mise à disposition des films en Replay, OCS permet d’accéder à tous ses films depuis une application dédiée. Malheureusement, pour l’instant elle ne fonctionne que pour les abonnés Orange.

Le catalogue

Le catalogue du replay contient environ 200 films. Tous les genres sont représentés (drame, thriller, action, classique, horreur…). Chaque mois OCS propose des cycles thématiques. Au mois de décembre, les abonnés ont eu droit à la majorité des films de Woody Allen par exemple et au mois de mars les abonnés peuvent profiter des meilleurs films de Jean-Claude Van Damme. En plus des films, OCS nous gratifie de nombreux documentaires de qualité et de bonus liés aux films et séries. Les fans de Game Of Thrones seront comblés

OCS - Interface

Quelques blockbusters récents

C’est le gros point fort de ce bouquet. Grâce à la participation de Canal+ qui détient 33,33% des parts, OCS propose régulièrement des films à succès comme Iron Man 3 (sorti le 24 avril 2013 diffusé au mois de février 2014), SkyFall (sorti en octobre 2012 diffusé en novembre 2013), Batman, The Dark Knight Rises (sorti en 2012, diffusé en décembre 2013). Seul bémol, leur mise à disposition sur OCS Go est bien plus courte (un mois environ) que d’autres films, Maniac ou Puppet Master des films de série B sont présents depuis six mois ! Orange n’est pas du tout transparent sur le temps de présence des films sur OCS Go.
Enfin, ces films à succès sont l’arbre qui cache la forêt puisque pour un blockbuster, il faudra vous contenter de films anciens ou de films récents mais passés souvent inaperçu. Cela dit, quand on sait que la location d’un film récent en HD coûte 4,99 € sur n’importe quelle plateforme de VoD, la présence d’un grand film récent sur OCS Go permet de rentabiliser l’abonnement.

Les meilleures séries sont là mais elles ne sont pas complètes

C’est le gros point fort d’OCS. Les meilleures séries du moment sont présentes sur OCS Go. Game Of Trones, True Detective, The Walking Dead.

On peut aussi regretter que OCS ne mette à disposition de ses abonnés que les dernières saisons. C’est d’autant plus regrettable qu’il le fait pour les séries achetées à HBO. En effet, pour les séries produites par la chaîne HBO, non seulement OCS diffuse le dernier épisode de la saison en VOST 24h après sa diffusion aux Etats-Unis mais en plus elle met à disposition sur OCS Go toutes les saisons précédentes !

Là encore, on ne comprend rien à la logique d’OCS Go. Le bouquet d’Orange manque vraiment de transparence sur sa politique de diffusion et de mise à disposition des séries. Il n’y a aucun programme, on ne sait pas combien de temps un film ou une série restera à disposition en replay. Certains films et séries sont retirés d’OCS Go pour réapparaître quelques semaines plus tard. Enfin, OCS ne communique pas sur le taux de renouvellement de films de son catalogue. Il semblerait que cela soit quotidien.

L’interface OCS Go

Si vous êtes myopes, il faut vous acheter des lunettes. L’interface propose 5 catégories : Nouveautés, films, séries, US+24, jeunesse, bonus. Si la navigation est fluide, les séries et les films sont déposés en vrac, il n’y a aucun classement. En outre, le titre du film est écrit en patte de mouche et pire que tout, les vignettes qui illustrent les films ne sont pas créées à partir des affiches de cinéma mais d’une image aléatoire tirée du film. Autant vous dire que cela n’aide pas à choisir.

Enfin, en cas de forte affluence sur OCS Go, il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois pour que les films s’affichent.

Malgré ces défauts, les fiches présentant les films sont plutôt complètes et permettent de se faire une idée sur le film. L’accès à la bande-annonce serait un plus. Nous avons aussi apprécié la possibilité de choisir la langue et le sous-titre. Enfin, la plupart des films sont en haute définition.

OCS GOL’application OCS Go

C’est un des autres gros points forts du bouquet OCS. Gratuite, l’application OCS Go permet d’accéder à tous les programmes depuis un terminal Android ou iOS. Non seulement, on peut regarder son programme en streaming mais en plus, il est possible de télécharger jusqu’à 5 films et 20 épisodes de séries et de le regarder hors connexion.

L’application est vraiment très bien conçue, elle permet de visionner la bande-annonce de chaque film, de lire le résumé du film et surtout, le poids du film est indiqué ce qui évitera les mauvaise surprise en cas de téléchargement en 3G/4G.

OCS GO

Enfin, contrairement à l’interface TV, l’application indique depuis combien temps le film est présent sur OCS Go.

Malheureusement, seuls les abonnés Orange et Parabole Réunion peuvent en profiter. Pourtant, les autres abonnés payent le même prix pour un service moindre.

OCS le Netflix français

Avec son service de replay OCS Go, le bouquet OCS propose probablement l’offre de sVoD avec le meilleur rapport qualité prix. Pour 12 €/mois on en a pour son argent. Quelques bons films récents, des séries de qualité et une application vraiment complète OCS Go a vraiment tout pour être la référence des plateformes de Vidéo à la demande. L’ouverture de l’application à tous les abonnés (qui payent le même prix) et une plus grande transparence sur la programmation seraient appréciables.

On aime: Le rapport qualité prix : pour 12 €/mois on en a pour son argent. La présence de films récents. L’intégrale des séries HBO. Une sélection de bon goût. L’application qui permet de télécharger jusqu’à 5 films et surtout l’accès aux programmes en heure de pointe. On est sûr de pouvoir regarder un film un samedi soir pluvieux.

On n’aime pas : le manque de transparence sur la politique de renouvellement des films. Les séries incomplètes, les vignettes de l’interface TV, l’absence d’OCS pour les abonnés Free, les films de séries B qui restent plus de six mois, l’application réservée aux abonnés Orange. L’inaccessibilité depuis un ordinateur. L’absence d’une communauté OCS à l’image de la communauté Sosh.Logo Canal+C’est le grand concurrent d’OCS. Tout comme Orange, Canal+ peut contourner la législation sur la chronologie des médias grâce à ses chaînes cryptées. Canal+ à la demande n’est à pas proprement parler d’un service de SVOD, mais d’un service de télévision de rattrapage adossé aux chaînes Canal+ qui fait office de service de vidéo à la demande.

Grâce à la plateforme de replay de Canal+, il est possible de voir ou revoir tous les films et programmes de Canal+ y compris les films. Ce service fait partie de l’abonnement. Mais attention, pour en profiter, il faut souscrire à l’offre Les Chaînes Canal+ comprenant Canal+ et cinq autres chaînes : Canal+ Cinéma, Sport, Séries, Family et Décalé. L’abonnement à Canal+ La Chaîne n’y donne pas accès.

Canalsat à la demande fonctionne sur le même principe mais les films et les séries sont beaucoup moins récents. En revanche, en s’abonnant à Canalsat Séries Cinéma, on a accès aux chaînes du bouquet OCS et à OCS Go (le replay d’OCS). Sachant que l’abonnement à OCS coûte 12 €/mois, l’abonnement à Canalsat Séries Cinéma revient finalement à 7,90€/mois puisque l’abonnement hors promotion coûte 19,90€/mois.

CanalSat à la demande - Interface

Le catalogue

C’est le gros point fort de cette offre. Comme Canal+ est une chaîne et, qui plus est, un des plus gros financeurs du cinéma, elle a le droit de diffuser les films un an après leur sortie en salle. Ainsi, avec Canal+, il est possible de regarder des films récents en SVOD. Tous les plus gros succès passent sur la chaîne cryptée un an après leur sortie dans les salles obscures. Au total, le service de vidéo à la demande propose 300 programmes à regarder qui sont réactualisés en permanence.

Pour Canalsat, les abonnés ont droit à pratiquement toutes les chaînes du bouquet en replay notamment des chaînes cinéma de Canal+ (Ciné+ en HD, Premier en HD, Frisson en HD, émotion, Famiz, Club, classic, TCM, Paramount chanel) et des chaînes OCS.

Du sport en Replay

En outre, pour les amoureux du sport notamment de ballon rond, la chaîne met à leur disposition des matchs soit de Ligue 1 soit parfois de championnats étrangers.

Les créations Canal en replay

En s’abonnant à Canal+, les abonnés seront aussi assurés de profiter des séries exclusives produites par Canal+ (Braquo, Mafiosa, Kaboul Kitchen) et des documentaires produits par la chaîne.

Seul bémol, Canal+ limite le visionnage des films à trois séances et leur présence sur la plateforme n’excède pas deux mois. Certes le catalogue n’est pas très fourni mais il est renouvelé très souvent et les films sont récents.

L’interface Canal+ à la demande

Elle est très classique, la navigation est fluide et aisée. Toutefois, lors de nos tests, nous avons remarqué qu’il était difficile d’accéder à un film en période de forte affluence (un samedi soir de pluie par exemple). D’après les opérateurs, ces problèmes d’indisponibilité des films proviennent des serveurs de Canal+ et non d’une surcharge de leurs réseaux.

Canal+ à la demande - Interace

L’application myCanal

C’est un des gros points forts de Canal+ à la demande. Ce service de replay est disponible sur PC, Mac tablette, Smartphone, Xbox 360.

L’application myCanal est très bien pensée. Tous les contenus de la plateforme sont accessibles depuis n’importe quel terminal mobile (Android, iOS et Windows Phone). Il est possible de choisir la langue du programme ainsi que sa qualité de diffusion (définition standard ou haute définition) ce qui peut être très utile lorsque l’on a pas beaucoup de temps pour télécharger ou que le forfait data est limité.

Outre les programmes cryptés, cette application donne accès aux programmes en clair ainsi qu’au direct. Tout comme l’application OCS, myCanal dispose d’un mode hors connexion qui permet de télécharger un programme et de le regarder sans être connecté en Wi-Fi ou en 4G.
Enfin, contrairement à l’application OCS, myCanal n’est pas réservée qu’aux abonnés Orange mais à tous les abonnés Canal+ quel que soit leur opérateur mobile.

L’application my Canal donne aussi l’accès à Canalsat s’y on a souscrit à l’abonnement.

Canal+ à la demande : de la SVOD pour télévores

En incluant ses programmes dans son service de replay, Canal+ propose sans conteste la meilleure offre de SVOD du moment. Les films sont abondants et récents, les meilleures séries sont là (Homeland, Game of Thrones) et en plus les abonnés profitent des créations exclusives de Canal+.

Malheureusement, cette qualité à un prix. L’abonnement à Canal+ est à 39,90 €/mois hors promotion. En règle générale, la première année est toujours proposée à tarif réduit. Actuellement, l’abonnement coûte 24,90€/mois pendant un an. Mais même à ce prix là nous sommes loin des tarifs pratiqués par OCS (12 €/mois) ou des autres plateformes de SVOD sans parler de Netflix. Nous rappelons, enfin, qu’il est assez aisé de renégocier par téléphone chaque année l’abonnement à Canal+. Le prix élevé de cet abonnement s’explique aussi par la présence du football et du rugby.

L’abonnement à Canalsat est aussi très avantageux par son choix. Toutefois, la majorité des films date et beaucoup sont en définition standard. En revanche, avec la présence des chaînes OCS incluses dans l’abonnement, son abonnement est déjà plus justifié. Toutefois, il faut débourser 39,90 €/mois hors promotion.

Canal+ gagnerait à rendre optionnels les programmes sportifs, ce qui pourrait faire baisser le prix de l’abonnement pour ceux qui n’en ont que faire de ces sports. Si vous êtes un gros consommateur de films récents et de football, vous rentabiliserez votre investissement.

On aime : La présence de films récents, les films en haute définition, l’application avec son mode hors connexion et sa disponibilité quel que soit l’opérateur. Les chaînes OCS dans l’abonnement à Canalsat panorama + séries cinéma.

On n’aime pas : Le prix élevé dû en partie aux droits de retransmission du football, la limitation à trois visionnage par film, l’inaccessibilité des films en période de forte affluence (vu le prix ce n’est vraiment pas normal). Trop de films en SD sur Canalsat.En France, la SVOD connaît un succès mitigé et pourtant, les offres que nous avons testées possèdent de nombreux points forts. D’une part, elles permettent d’accéder à des contenus en toute légalité. D’autre part, le visionnage de films est rapide et la plupart des interfaces sont intuitives.

svod comparatif

Si chaque offre de SVOD possède sa propre valeur ajoutée, force est de constater que certaines formules se distinguent du lot. Pour commencer, les offres OCS et Canal + à la demande sont sans conteste les plus attractives puisqu’elles contournent la chronologie des médias et sont ainsi en mesure de proposer des films récents. Cela étant, Jook Video, FilmoTV, Videofutur et CanalPlay Infinity ne déméritent pas en proposant un abonnement à petit prix.

Voici le classement que nous avons établi en nous basant sur deux critères principaux : la richesse du catalogue et le rapport qualité-prix :

6ème position : JookVideo, un choix éclectique

Avec un catalogue de près de 1 000 films, JookVideo propose une offre de vidéos à la demande par abonnement éclectique. Pour 7,99€/mois, les thèmes représentés sont multiples, le choix est varié. Toutefois, JookVideo propose un choix de séries très limité. Ce point faible lui confère dernière position du classement


5ème position : Videofutur, des films même avec une mauvaise connexion

La set-top-box Videofutur s’adresse au grand public. Grâce à sa mémoire tampon, elle permet de proposer des offres de VOD et de SVOD à des foyers disposant d’un faible débit. Très compétitif sur le service de VOD, Videofutur est malheureusement moins performant côté SVOD : le catalogue est pauvre et propose majoritairement des vieux films.


4ème position : FilmoTV, un film bonus en VOD

FilmoTV propose un catalogue de 450 programmes, le choix n’est donc pas très vaste. Là où il se démarque, c’est avec son film bonus : FilmoTV permet en effet à son abonné de télécharger une fois par mois un film du catalogue de VOD. Quand on sait qu’un film en VOD coûte en moyenne 5€, l’abonnement mensuel à 9,99€/mois de FilmoTV s’avère finalement peu élevé.


3ème position : CanalPlay Infinity, des séries en rafale

Le catalogue de CanalPlay Infinity comblera les fans de séries. Pour 6,99€/mois, l’abonnement permet d’accéder à 4 415 épisodes . En outre, les abonnés pourront choisir leur films parmi 1 700 fiilms, dont 600 nouveaux programmes par mois. C’est une des offres de SVOD les plus complètes du marché.


2ème position : Canal+/CanalSat à la demande, la qualité a un prix

Le catalogue de Canal+ et CanalSat à la demande est probablement l’un des plus fourni du marché, et pour cause : Canal+ étant une chaîne, elle a le droit de contourner la chronologie des médias. Films récents, séries phares du moment et sport : l’offre de SVOD de Canal + est sans conteste la meilleure du moment. Seul bémol : son prix de 39,90€/mois.

1ère position : OCS, premier sur Game of Thrones

Pour DegroupNews, OCS représente l’offre la plus accessible et la plus complète du moment. Pour 12€/mois, soit quasiment le prix d’un ticket de cinéma, vous pouvez accédez en illimité à des films récents ainsi qu’aux meilleures séries du moment. Cerise sur le gâteau : pour les séries produites par la chaîne HBO, OCS diffuse le dernier épisode de la saison en VOST 24h après sa diffusion aux Etats-Unis.

La SVOD en France n’a pas à rougir. Les offres que nous avons testées disposent de nombreux avantages et d’un choix souvent varié de programmes. L’arrivée prochaine de Netflix en France changera-t-elle la donne ? Si les contraintes liées à la SVOD s’assouplissent en France, le géant américain pourrait avoir à affronter de redoutables concurrents.

FacebookTwitter

FacebookTwitter


Articles en relation

comments powered by Disqus