A 10:16 dans Équipementiers, Mobile

La consommation de données multipliée par 6 d’ici 2020 selon Ericsson

3
JUIN
2015
Partager cette actu sur :

La dernière étude publiée par Ericssson révèle que 90% de la population mondiale sera couverte par un réseau mobile provoquant un doublement du nombre de smartphones en circulation en 2020.

FacebookTwitter

2020 c'est déjà demain. D'après la dernière étude publiée par Ericsson, les réseaux mobiles couvriront 90% de la planète. Avec des débits toujours plus élevés la consommation de données devrait exploser au grand bonheur des opérateurs. Actuellement, la consommation mensuelle moyenne aux États-Unis est de 2,4 Go (soit 10 h de streaming vidéo) sensiblement équivalent à celle d'un Français. D'après l'équipementier télécoms, en 2020 cette consommation passera à 14 Go. Cette consommation sera portée par 70% de la population mondiale

Visionnage de vidéo en streaming avec Netflix, affichage de photos avec Facebook et augmentation du temps passé sur les terminaux mobiles comme les tablettes seront les moteurs de cette consommation frénétique de données.

Ericsson publie régulièrement ce genre d'étude et a plutôt intérêt à ce que ces prédictions se réalisent. Plus de consommation de data veut dire plus de réseaux, plus de débits et plus d'équipements.

Le smartphone roi des objets connectés

Bien que l'on veuille tout connecter, du jean Levi's à la machine à laver, le smartphone se taillera la part du lion parmi les objets connectés. A lui seul, il fera transiter 80% du trafic de données mobiles. On s'attend à aussi un bond spectaculaire de son nombre. Ericsson prévoit que 6,1 milliards de terminaux seront actifs en 202 contre 2,6 aujourd'hui ce qui n'est rien comparé au 4,5 milliards téléphones mobiles utilisés dans le monde.

En 2020, Ericsson prévoit aussi que 26 millions d'objets connectés seront actifs.

Autre chose intéressante, l'étude établit une relation directe entre la taille de l'écran et la consommation de données. Un utilisateur de tablette passe 50% de temps supplémentaire à regarder une vidéo qu'un utilisateur de smartphone.

2020 est une date clé pour Ericsson car pour l'équipementier et les acteurs des télécoms, cette année verra le décollage de la 5G qui délivrera encore plus de vitesse et encore plus d'usages.

Source : Reuters
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus