FacebookTwitterGoogle+

logo Mondial auto 2012
Le mondial de l’automobile 2012 est un grand cru. Si cette année marque le départ de la commercialisation des premiers modèles électriques grand public comme la Renault ZOE ou très haut de gamme comme la Mercedes SLS AMG Electric Drive, c’est aussi le début d’une révolution pour l’automobile. Alliée au réseaux GSM, l’automobile ne sera plus comme avant.

Avec l’arrivée des smartphones et de la téléphonie mobile, les constructeurs auto ont dû s’adapter aux nouvelles demandes des consommateurs en proposant de nouveaux services. Si certains ont poussé l’intégration du smartphone dans la voiture, d’autres ont carrément opté pour une solution communicante propre au véhicule où la carte SIM et un abonnement mobile sont fournis d’office lors de l’achat de l’automobile.

Mondial de l'Automobile 2012

A l’occasion du Mondial de l’automobile qui se tient à Paris du 29 septembre au 14 octobre, nous avons pu faire le tour des solutions proposées par BMW, Mercedes, Renault, Peugeot, et Audi. S’ils proposent des services similaires, comme la navigation, la disponibilité des parkings, la liste des stations essence, l’assistance et du multimédia, chacun a sa propre philosophie, son style et ses tarifs. Petit tour d’horizon des solutions connectées pour voitures.
BMW
Parmi les six constructeurs que nous avons rencontrés, BMW est certainement celui qui a poussé l’intégration de services mobiles le plus loin. Chez BMW il y a deux façon de connecter sa voiture soit en passant par un smartphone soit par une carte SIM directement intégrée dans la voiture. Une fois connectés, les conducteurs d’une BMW ont accès à tous les services BMW ConnectedDrive.

Stand BMW

Pour la connexion via le smartphone, BMW ne se contente pas d’un câble dédié au téléphone rangé dans la boîte à gants. Le constructeur allemand propose un boîtier dédié (Snap-In adaptor) dans lequel on encastre le téléphone. Pour le moment, il n’existe que pour Iphone et Blackberry et certains smartphones Android haut de gamme. Toutefois il est aussi possible de connecter le smartphone en Bluetooth.

habitacle BMW X3 xDrive20d

iPhone4 dans son SNAP IN adaptor pour BMW

Lors de notre rencontre avec Lorenz Makeschin, un des ingénieurs du projet, nous avons appris que l’ abonnement aux services BMW Connected Drive est offert les deux premières années. Ensuite les clients devront payer un abonnement aux alentours de 200 €/an. Cet abonnement comprend une connexion data en illimité dans toute l’Europe ainsi il n’y a pas de surprise sur la facture avec les coûts liés au roaming. Pour le moment, BMW ConnectedDrive utilise le réseau 3G mais à partir du mois de novembre, il sera compatible avec les réseaux 4G. BMW Connected Drive propose des fonctions regroupées en trois familles : « Confort, Info-divertissement et Sécurité. »
Parmi celles-ci on notera :

  • la navigation GPS
  • la météo
  • l’infotraffic
  • l’information sur les stations essence environnantes
  • l’information sur les parkings
  • la surveillance à distance du besoin en maintenance du véhicule
  • le télédiagnostic
  • l’intervention à distance
  • l’ouverture et la fermeture à distance avec un un iPhone grâce à l’application BMW Remote Apps
  • l’accès Internet illimité (à l’arrêt)
  • la lecture à haute voix des email, SMS et rendez-vous
  • l’appel d’urgence en cas de déclenchement des air bags
  • l’accès à la web radio AUPEO (équivalent de Pandora en Allemagne)

écran BMW ConnectedDrive

Avis de la rédaction : BMW Connected Drive ne souffre d’aucun défaut. Cette solution est vraiment complète. BMW a certainement poussé au maximum des possibilités de services connectés. Nous avons particulièrement apprécié le coffret (Snap-in adaptor) dédié pour iPhone. C’est toujours plus classe qu’un câble qui se balade dans la boîte à gants.Mercedes

Mercedes propose à ses clients deux solutions pour se connecter. La première est une application développée pour l’iPhone 4 et 4S appelé Mercedes Drive Style et Command Online est la solution pour les véhicules haut de gamme de la marque.

Mercedes AMG SLS Electric Drive

Mercedes Drive Style

Mercedes Drive Style est une application iPhone fonctionnant avec Drive Kit Plus permettant une optimisation de l’intégration de l’iPhone dans la voiture. Une fois connecté, l’iPhone est commandable par un track pad ou bien par commande vocale grâce à SIRI. Cette application est gratuite et donne accès à trois familles de services : « Social, Media et Places ».

Présentation du Drive Kit Plus pour iPhone

Elle permet d’accéder aux réseaux sociaux, Twitter et Facebook, à la navigation avec les solutions développées par Garmin, à la web radio AUPEO et au service Car Finder qui permet de retrouver sa voiture lorsque l’on a oublié l’endroit où on l’a garée.

Prise iPhone et Port USB dans boîte à gants centrale Mercedes

Internet arrive à bord avec Command Online

Avec Command Online le véhicule se connecte à la demande. Ce système est de série sur les modèles haut de gamme de la marque et en option à 3 500 € dans les voitures d’entrée de gamme. Cette solution donne accès à de nombreuses applications comme la navigation, la météo, l’infotraffic, Google Local Search mais aussi Facebook.

Mercedes Command Online

Mercedes ne fournit pas d’abonnement 3G, il laisse aussi le choix de l’opérateur.
Mercedes se démarque de ses concurrents en misant beaucoup sur la sécurité. C’est la raison pour laquelle le constructeur est réticent à l’intégration poussée du multimédia car cela pose un problème de distraction. Quant à la sécurité, les fonctions communicantes sont aussi limitées car elles sont trop dépendantes de la qualité de réception. Toutefois, quand les infrastructures réseaux le permettront, d’autres usages seront implémentés dans Command Online.

Avis de la rédaction: L’intégration de l’iPhone dans la voiture est très réussie. La philosophie de Mercedes en matière de sécurité est exemplaire. Peu de distraction, méfiance du tout connecté pour les urgences et refus du système Coyote sont des prises de position très courageuses. AudiPrésente sur la nouvelle Audi A3, iConnect est aussi une solution très complète. Pour se connecter, Audi permet de passer par le smartphone mais le constructeur a aussi prévu un emplacement pour carte SIM dans la boîte à gants passager. Pour Arno Zörb, un des ingénieurs du projet, Audi n’a pas vocation à devenir un opérateur et préfère laisser le libre choix à ses clients pour leur opérateur. De plus, ils anticipent une généralisation des forfaits avec deux cartes SIM où les consommateurs disposent d’une deuxième carte pour leur tablette ou leur ordinateur portable.

Audi A3 Connect

Tableau de bord Audi A3

L’interface d’iConnect permet d’utiliser le smartphone sans avoir à y toucher. On peut naviguer dans le système par les commandes au volant, ou bien par la reconnaissance vocale particulièrement efficace. Il quasiment possible de tout contrôler iConnect uniquement par la voix. Audi joue la carte des réseaux sociaux avec l’accès à Twitter et Facebook. La navigation est fournie par Navtech et Google Search est accessible pour obtenir des infirmations sur les lieux recherchés.

Emplacement carte SIM + cartes SD dans boîte à gants Audi A3

Audi A3 système Connect

Parmi les services fournis par Audi on retrouve l’info carburant, l’info trafic, les informations touristiques. En revanche, contrairement à BMW, il n’y pas de service d’urgence.
Enfin, les Audi disposent d’un point d’accès Wi-Fi qui permet à tous les passagers de bénéficier le la connexion 3G du véhicule.

Avis de la rédaction : iConnect est aussi une solution séduisante et très pointue. D’ailleurs, Audi n’exclut pas de faire communiquer ses voitures entre elles.
PeugeotAprès les solutions connectées allemandes intéressons nous à celles proposées par les constructeurs français. Peugeot Connect Apps sera disponible le 2 novembre dans les 208 pour commencer. Pour avoir accès aux services connectés, les conducteurs devront acquérir une clé contenant une carte SIM vendue 345 € la première année puis l’abonnement passe à 109 €/an. Cette offre comprend l’accès à toutes les fonctionnalités de Peugot Connect Apps, dans 17 pays d’Europe sans frais de roaming. Pour sa solution, Peugeot a signé un partenariat avec Bouygues Telecom.

Peugeot 208

Peugeot possède déjà une grande expérience puisque 500 000 véhicules sont déjà connectés. Peugeot Connect Apps propose des services liés à l’assistance, la sécurité et à la gestion de flotte. Pour ce dernier point, il concerne essentiellement les entreprises qui doivent gérer un parc d’automobiles.

Système Peugeot Connect Apps + Clé 3G

Clé 3G Peugeot

Une dizaine d’applications sont présentes. La navigation est assurée par Via Michelin et Michelin Trafic renseigne le conducteur sur l’état du trafic en temps réel. Fournie par NAVX, l’application Parking permet de trouver une place de parking libre selon l’endroit où l’on se trouve.

Tableau de bord de Peugeot connect Apps

Peugeot a aussi intégré le guide Michelin pour trouver un restaurant et Michelin Voyage pour avoir des informations touristiques. Peugeot joue aussi la carte communautaire avec l’application DISMOIOU (TELLMEWHERE) qui permet d’accéder aux bons plans de cette communauté. Facebook et Twitter sont aussi disponibles. Pour ce qui est de la gestion de la voiture, de son entretien, sa documentation et l’assistance, l’application My PEUGEOT est la passerelle avec le constructeur.

Avis de la rédaction : Même si on est loin du côté high-tech proposé par les constructeurs allemands, les services proposés sont vraiment utiles. Toutefois, cette solution ressemble plus à une association d’applications diverses qu’à une solution globale. RenaultPrésentée l’an dernier au salon LeWeb’11, R-LINK la tablette intégrée et connectée de Renault est certainement la solution qui nous a fait le plus d’effets. Si les solutions allemandes sont vraiment très abouties, R-LINK allie à la fois exhaustivité, simplicité et joie de vivre. Cette solution sera intégrée d’office dans les Renault ZOE et en option dans les nouvelles Clio. Par la suite, R-LINK sera disponible dans tous les véhicules Renault. Pour Patrick Vergelas, un des responsables du projet, R-LINK marque le début de la révolution de l’usage de la tablette dans la voiture.

Renault ZOE avec R-LINK en série

Le prix de la tablette est de 480 €.Ensuite pour pouvoir profiter des services, les utilisateurs ont le choix parmi trois packs sachant que les trois premiers mois sont gratuits :

  • Pack Tom Tom Live Service à 159 €/an (dédié à la navigation)
  • Pack Coyote à environ 100€/an (dédié à la détection de radars)
  • Pack Renault à environ 50 €/an (bundle d’applications Renault)

Tableau de bord Nouvelle Clio avec R-LINK

Pour se connecter, R-LINK utilise le réseau Edge d’Orange et il n’y a aucune restriction dans l’usage du data. La tablette mesure 18 cm en diagonale et fonctionne avec les commandes au volant, avec l’écran tactile et la reconnaissance vocale. Pour son lancement, R-LINK permettra de télécharger 50 applications sur le R-LINK Store mais Renault a mis son SDK à disposition des développeurs pour inventer de nouvelles applications.

Interface Renault R-LINK

R-LINK possède trois niveaux de connectivité : connexion au smartphone, connexion au cloud de Renault et connexion au données de la voiture.

La philosophie de cette tablette est axée sur trois élements : le gain de temps et d’argent, la sécurité et l’intégration multimédia.

Avec l’application Driving Eco 2, la conduite est en permanence analysée et le conducteur est conseillé pour améliorer la qualité de sa conduite et réduire sa consommation en carburant. Côté application pour la conduite, on retrouve la navigation, l’info trafic, la météo, l’aide au choix de la station essence.

R-LINK : Application Driving Eco 2

Pour la sécurité, R-LINK donne accès à Renault assistance mais ne contacte pas automatiquement les secours en cas d’accident. D’après Patrick Vergelas, le système européen du E112 (appel automatique d’urgence) n’est pas labellisé en France en raison de son coût. De plus, il n’y a de véritable attente de la part des clients.

Enfin, R-LINK ne se refuse rien en matière de distraction, lectures de film, de photos à partir du slot SD, intégration de réseau sociaux et le fameux R-Sound effect qui vous permet de personnaliser la sonorité du moteur à l’intérieur de l’habitacle. Ainsi, vous êtes dans une Clio et pouvez décider d’avoir le son d’une 4L ! Chez Renault, on garde le sens de l’humour.

Avis de la rédaction : Même si comparée aux solutions allemandes, R-LINK n’est pas le système la plus complet, il fait vraiment partie des solutions les plus simples à utiliser. Chaque application est pertinente, la navigation est fluide et l’interface est vraiment agréable. R-Link est le coup de cœur de la rédaction.
logo Mondial auto 2012

Si ce tour d’horizon des solutions connectées pour les automobiles n’est pas complet,( il nous manque celles proposées par les constructeur japonais, Citroën et les constructeurs de voiture de luxe), il nous a permis de nous faire une idée sur l’intérêt de posséder une voiture connectée en permanence.

Tout d’abord, une fois que l’on a gouté à la tablette embarquée intégrée dans le tableau de bord, et à sa manipulation avec la reconnaissance vocale, il est difficile de revenir au smartphone collé au pare-brise par une ventouse.

Les services proposés constituent une aide réelle à la conduite et confèrent un sentiment de sécurité renforcé, notamment avec l’info trafic, météo et la navigation. De plus, se savoir en permanence connecté à une service d’assistance apporte aussi plus de tranquillité.

Ferrari

Nous décernerons une mention spéciale à Renault et à son application Driving Eco 2 du système R-LINK qui permet vraiment d’affiner sa conduite et de réduire sa consommation tout en étant ludique. La réflexion de Mercedes sur la sécurité est vraiment très intéressante et nous a paru convaincante. Avec la prise de contrôle à distance depuis l’iPhone, BMW est certainement le constructeur qui a poussé au maximum le concept de voiture connectée. Quoique, chez Audi, on pense déjà à demain en imaginant un monde où les voitures communiqueraient entre elles. Hélas ou tant mieux, il faudrait que tout le monde roule en Audi.

Dubitatif sur l’intérêt de la voiture connectée en arrivant au Mondial de l’Automobile, on doit reconnaitre que ces solutions ne sont pas des gadgets mais une assistance indispensable à la sécurité et au confort. Une chose est sûre : dans l’avenir, il faudra prévoir un abonnement mobile pour voiture.

Le Machine To Machine est en marche et l’automobile sera la première smart machine grand public. Les opérateurs peuvent se frotter les mains, un nouveau gisement de clients est né.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation