A 15:47 dans Dossier, Dossier, Formats

Waze VS iCoyote : qui est le meilleur ?

14
MAI
2014
Partager cette actu sur :

waze-icoyoteDepuis mai 2011, les outils permettant de géolocaliser précisément les dispositifs de contrôle de la Police ont été interdits en France par une décision du comité interministériel de la sécurité routière. Désormais, seuls les « détecteurs de zones de danger » tels que Waze ou iCoyote sont autorisés sur le territoire. Ces applications permettent au conducteur d’être averti de dangers fixes ou mobiles se trouvant sur la route empruntée.

Nous avons décidé de tester deux de ces avertisseurs de danger. D’une part, nous avons mis Waze à l’épreuve. Ce GPS communautaire entièrement gratuit a été conçu en Israël. Récemment racheté par Google, Waze connaît un succès mondial avec 70 millions d’utilisateurs partout dans le monde. D’autre part, nous avons testé iCoyote, une application française disponible à 12€/mois.

Qui de Waze ou iCoyote est le plus compétitif ? Le prix de iCoyote de 12€/mois est-il justifié ? Nous avons voulu tester les deux avertisseurs de dangers. Interface, réactivité, communauté : DegroupNews vous livre ses impressions.

waze icoyot

Nous avons testé les deux applications simultanément sur un trajet de 8 heures en roulant majoritairement sur l’autoroute mais en empruntant également des nationales.


Communauté : Waze est en tête

Waze dispose de 3 millions d’utilisateurs français, quand iCoyote compte quant à lui 800 000 abonnés. Lors de notre test, nous avons pu noter cette différence majeure de communauté. iCoyote disposait d’une moyenne de 50 utilisateurs sur notre trajet. Côté Waze, la communauté est extrêmement présente. Le nombre total d’utilisateurs n’est pas affiché mais on peut constater de nombreux utilisateurs présents sur la route grâce à leurs icônes. Difficile de rivaliser pour l’avertisseur de dangers français.

Réactivité : léger avantage pour iCoyote

Si iCoyote dispose d’une communauté moins importante que Waze, nous n’avons pas ressenti cette faiblesse dans l’avertissement de zones de danger. iCoyote est même légèrement plus rapide à signaler le problème à venir que son concurrent. La plupart du temps, l’application prévient l’utilisateur 1 à 2 minutes avant Waze.


Détection des dangers : un point partout

Au niveau de la détection des dangers, nous n’avons pas noté de différences entre les deux rivaux : Waze et iCoyote nous ont avertis des mêmes zones de dangers sur tout notre trajet. Pour nous, les deux applications sont aussi performantes l’une que l’autre de ce côté-là.


Interface : iCoyote prend l’avantage

L’interface des deux applications est assez différente. Celle de Waze ne nous a pas convaincus. D’une part, la personnalisation de l’application est très limitée : la carte apparaît nécessairement en fond quand iCoyote permet d’afficher uniquement les zones de danger.


Pas d’alarmes sonores chez Waze : attention danger !

Chez Waze, il n’y a pas d’alarmes sonores. Un véritable point négatif pour l’application qui nécessite une attention particulière du conducteur et par conséquent un danger pour sa conduite. En effet, si vous voulez savoir si vous vous dirigez dans une zone à risque, il faut toujours avoir un œil sur votre smartphone. Pour nous, il s’agit d’un point vraiment négatif pour l’application. Côté iCoyote, c’est l’inverse. Chaque zone de danger est annoncée vocalement et affichée de manière très limpide.

waze vs icoyote 1

Waze VS iCoyote

En outre, toutes les heures, l’application demande au conducteur s’il ressent des signes de fatigue et l’invite à prendre une pause en cas de somnolence. iCoyote joue donc sur la sécurité optimale quand Waze a tendance à mettre son utilisateur en danger.


Signalement d’un danger : une action deux fois plus compliquée chez Waze

Waze et iCoyote permettent également à l’utilisateur de signaler un ralentissement de trafic, un radar, un accident, un radar fixe, une fermeture de route ou plus globalement un danger. Pour signaler ce danger, même constat. Avec Waze, il faut réaliser six manipulations sur son smartphone pour signaler un danger à la communauté. Avec iCoyote, seuls trois clics sont nécessaires.

waze-icoyote2

Signalisation de dangers – Waze VS iCoyote

Encore une fois, la sécurité est de mise avec iCoyote alors que Waze réclame une certaine concentration du conducteur.


L’avis de la rédaction

  • Waze : une forte communauté

    Avec près de 70 millions d’utilisateurs internationaux, Waze est l’un des avertisseurs de dangers les plus connus dans le monde. Racheté par Google en juin dernier, ce GPS communautaire connaît un succès grandissant et pour cause : son utilisation est entièrement gratuite.

    L’importante communauté de Waze permet aux utilisateurs d’avoir une grande visibilité sur les zones de danger. Waze souffre cependant d’un défaut majeur : son interface n’est pas fluide et sa personnalisation est très limitée. Ainsi, impossible d’avoir une alerte sonore pour l’annonce d’une zone de danger, ce qui oblige l’utilisateur à regarder son smartphone au détriment de sa concentration.

    On aime :
    la large communauté, la réactivité de l’application à informer des dangers, la fiabilité des informations, la gratuité

    On n’aime pas :
    l’absence d’alarme sonore et l’interface qui met en danger le conducteur

  • iCoyote : la qualité a un prix

    Pour nous, iCoyote est l’application la plus fiable et la plus sécurisante. Grâce à une interface fluide, l’application française permet au conducteur d’être prévenu en amont des dangers jonchant sa trajectoire sans pour autant le mettre en danger.

    Cette qualité a toutefois un coût : l’application est disponible à 12€/mois, soit un budget important pour un tel service. Toutefois, l’abonnement est sans engagement : on appréciera la possibilité de pouvoir utiliser l’application seulement pendant les vacances par exemple. A noter que le téléchargement de l’application iCoyote sera bientôt gratuit et qu’un mois d’abonnement est offert à tout nouvel utilisateur. Une bonne façon pour le conducteur de tester l’application et de faire son choix.

    On aime : l’interface personnalisable, les alertes sonores, la clarté des informations, la fiabilité du contenu

    On n’aime pas : le prix de de 12€/mois reste un budget conséquent

    FacebookTwitter
  • FacebookTwitter


    Articles en relation

    comments powered by Disqus