A 15:40 dans Fibre optique

Fibre optique : déploiement record au 2e trimestre 2019

6
SEP
2019
Partager cette actu sur :

Le déploiement de nouvelles lignes en fibre optique a à nouveau dépassé le million au printemps 2019. Encourageant, mais encore insuffisant dans certaines zones aux yeux de l’Arcep.

FacebookTwitter

installation fibre optiquePrès de 6 millions d'abonnés profitent désormais des bienfaits de la fibre optique pour se connecter à Internet. Un chiffre en hausse constante, mais qui reste encore relativement modeste rapporté au nombre de locaux raccordables : 15,6 millions à fin juin 2019, selon le dernier pointage de l'Arcep. Ce à l'issue d'un nouveau trimestre record qui a vu 1,13 million de nouvelles lignes s'ajouter au total.

Avec 3,79 millions de locaux raccordables supplémentaires sur les 12 derniers mois et plus de deux millions au 1er semestre, le seuil crucial des 4 millions de lignes annuelles n'a jamais été aussi proche. Il s'agissait en effet du premier jalon fixé par InfraNum dans son dernier observatoire du Très Haut débit sur la trajectoire devant mener à 80% fibre optique pour 2022. Le "challenge" que s'était fixé la filière THD  en 2019 semble donc en passe d'être relevé.

La zone AMII toujours pas dans le rythme

Le trimestre précédent s'était révélé en deçà des attentes, plombé par le ralentissement d'Orange. L'opérateur historique a redressé la barre au printemps, avec 649 00o nouvelles lignes raccordables. Il assure toujours l'essentiel du déploiement en zone très dense (+105 000), mais doit avant tout son regain de forme à la zone AMII (+479 000), y portant sont total à 6,2 millions de locaux raccordables en fibre. Soit 55% de son périmètre, encore loin des 92% sur lesquels il s'est engagé à fin 2020. Orange n'a donc plus que 18 mois pour rendre raccordables quelque 4 millions de locaux sous peine de s'exposer à des sanctions. A moins qu'il ne soit parvenu entre-temps à étouffer la puissance de feu du régulateur....

Déploiement fibre optique d'Orange en zone AMII t2 2019

Source : Observatoire services fixes haut débit et très haut débit T2 2019 - Arcep

De son côté, SFR affiche un taux de réalisation de 44% sur son pré carré, qui ne porte "que" sur 2,5 millions de lignes FttH. Avec 153 000 locaux supplémentaires, la filiale d'Altice réalise son meilleur trimestre et confirme sa montée en puissance depuis un an. Celle qui doit lui permettre de raccorder quelque 1,2 million de locaux en zone AMII lors des six prochains trimestres, là aussi conformément aux engagements contraignants pris il y a un an.

Pour Orange comme pour SFR, l'arithmétique n'est donc toujours pas au rendez-vous. L'Arcep en prend acte en se fendant de sa désormais traditionnelle mise en garde : "Pour atteindre leurs objectifs, il est nécessaire que les opérateurs intensifient le rythme de ces déploiements".

Les RIP fibre en vedette

Le rebond d'Orange n'explique pas à lui seul ce très bon trimestre pour le déploiement de la fibre. L'autorité de régulation souligne ainsi en parallèle la "progression marquée" des déploiements FttH sur les réseaux d'initiative publique au 2e trimestre. Sur la période, 323 000 locaux supplémentaires ont été rendus raccordables à la fibre optique sur ces infrastructures portées par les collectivités. Une accélération qui permet à la zone de dépasser les 2,5 millions de lignes, à la faveur d'un effort conjugué de l'ensemble des opérateurs d'infrastructure.

Derrière Axione, toujours premier pourvoyeur des RIP avec 84 000 lignes supplémentaires au printemps, on note la poussée de plusieurs opérateurs. Notamment Covage, qui, avec 71 000 nouveaux locaux raccordables, n'a jamais fait aussi bien qu'au trimestre dernier, tout comme Orange (+65 000) ou TDF (+16 000).

 

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus