Loire-Atlantique : le 100% fibre pour 2025

26
MAR
2019
Partager cette actu sur :

Le conseil départementale de Loire-Atlantique a validé hier un projet visant à apporter la fibre optique à tous ses habitants d’ici 2025.

FacebookTwitter

Les élus de Loire-Atlantique ont approuvé lundi 25 mars le rapport portant sur la 2e phase du chantier du déploiement de la fibre optique sur le département. L'objectif est de raccorder l'ensemble des locaux du territoire en FttH d'ici à fin 2025 (hors zones conventionnées), via une Délégation de service public (DSP) affermo-concessive.

D'un montant total de 200 millions d'euros, celle-ci portera à la fois sur la construction de quelque 200 000 lignes supplémentaires, et sur l'exploitation de l'ensemble du réseau d'initiative publique. C'est-à-dire en incluant les 108 000 lignes qui doivent être construites d'ici à 2021, dans le cadre de la première tranche de déploiement, confiée à Orange en 2017 :

Loire-Atlantique : calendrier de déploiement de la fibre optique

Source : numerique.loire-atlantique.fr

Rappelons que ces chantiers ne portent pas sur les zones conventionnées ou zones AMII, où les opérateurs déploient sur fonds privés : agglomérations de Nantes Métropole et la CARENE (Saint-Nazaire) pour Orange, EPCI Cap Atlantique (La Baule, Guérande...) pour SFR. Des territoires que les deux groupes se sont engagés à raccorder intégralement en fibre optique d'ici à fin 2022.

Retard sur la 1e tranche

Une phase 1 qui a pris du retard, indique au passage François Grosvalet, président du département : l'élu annonce un total de 18 000 locaux raccordables à date, contre 30 000 visés. "Nous mettons la pression sur Orange", indique-t-il à 20 Minutes, tout en listant des motifs de retards malheureusement classiques : autorisations, élagage et manque de main d'œuvre.

S'agissant de la phase 2, à la suite de ce vote, le CD 44 compte recevoir les réponses des opérateurs intéressés d'ici à septembre, pour une signature du contrat en juin 2020. Le déploiement pourrait alors commencer en 2021, dans le prolongement de la première phase, espère le département.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus