Xavier Niel à la conquête de T-Mobile US

1
AOÛ
2014
Partager cette actu sur :

logo free
Nouveau rebondissement dans le monde des télécoms : Iliad, la maison mère de Free, vient de confirmer son intérêt pour l’opérateur américain T-Mobile. Le groupe propose 15 milliards de dollars pour racheter plus de la moitié de son capital.

Alors que les rachats bouleversent le marché des télécoms français, Xavier Niel a décidé de s’attaquer aux Etats-Unis. Iliad vient de communiquer son intérêt pour T-Mobile US, l’un des géants mobiles américains. Filiale du groupe allemand Deutsche Telekom, T-Mobile US est à l’instar de Free le quatrième opérateur mobile aux Etats-Unis.

Iliad a ainsi fait une proposition de 15 milliards de dollars, soit 11,2 milliards d’euros pour racheter 56,6% du capital de T-Mobile US. « Cette offre a le soutien intégral de Xavier Niel et a été approuvée unanimement par le conseil d’administration d’Iliad » précise le communiqué.

Ce n’est pas la première fois que Xavier Niel s’intéresse aux opérateurs étrangers. Alors qu’il avait lui-même lancé Golan Telecom en Israël, le patron de Free s’est montré également intéressé par le rachat d’Orange Suisse ainsi que d’un opérateur belge. En outre, il a récemment racheté Monaco Telecom.

Toutefois rien n’est encore joué. Iliad précise dans son communiqué que « rien ne garantit que son offre sera acceptée par le conseil d’administration de T-Mobile US et qu’il en résultera une transaction ». Les actionnaires de Free semblent ne pas apprécier l’initiative de Xavier Niel : le cours de l’action Iliad a chuté de près de 10% ce matin.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus