L’opérateur britannique Three abolit le roaming

2
SEP
2013
Partager cette actu sur :

Three logoLa concurrence entre les opérateurs pourrait faire mieux que la Commission européenne. Si cette dernière n’est pas parvenue à supprimer les prix du roaming, un opérateur britannique a réussi dans dans sept pays. Quel opérateur français oserait prendre une telle initiative ?

FacebookTwitter

Téléphoner de l’étranger vers la France avec son opérateur mobile coûte encore excessivement cher. Pourtant la Commission européenne est bien parvenue à faire baisser les prix de l’itinérance, c’est-à-dire, les frais que se facturent les opérateurs pour l’utilisation de leurs réseaux. Mais la semaine dernière, ces derniers ont clairement fait comprendre à Neelie Kroes, la commissaire en charge du numérique, qu’ils n’iraient pas plus bas dans la réduction de leurs tarifs. Finalement, la concurrence pourrait réussir là où la régulation a échoué. L’opérateur mobile britannique Three a aboli les frais d’itinérance pour ses clients dans sept pays : Irlande, Australie, Autriche, Italie, Hong kong, Suède et Danemark. Ses clients possédant un abonnement mensuel pourront téléphoner, envoyer des SMS et se connecter à l’Internet mobile sans frais supplémentaires. happy téléphone plageIl n’a pas choisi ces pays au hasard. L’opérateur possède des filiales dans chacun d’entre eux. « En abolissant les frais d’itinérance élevés dans une sélection de pays, nous permettons à nos clients d’acquérir encore plus de pouvoir d’achat sur leurs minutes d’appels, leurs SMS et leur data à l’étranger en effaçant la peur liée aux communications à l’étranger. » Des experts du secteur pensent que d’autres opérateurs mobiles notamment ceux présents dans d’autres pays pourraient suivre l’exemple de Three. Enfin, Matthew Howett, un consultant confirmé fait remarquer que l’offre de Three est d’autant plus intéressante qu’elle applique la législation européenne à des nations qui n’en font pas partie (Hong Kong, Australie). Espérons désormais que l’initiative de Three trouve un écho en France. Orange a déjà commencé à pratiquer l’abolition du roaming sur les SMS dans certaines de ses offres mobiles.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus