A 10:41 dans Mobile

Togo : le mobile se taille la part du lion

6
MAI
2016
Partager cette actu sur :

L’Internet mobile prend de l’ampleur dans les habitudes des Togolais. Avec un taux de pénétration de plus de 65%, la téléphonie mobile ne cesse de séduire, et ce depuis 2011.

FacebookTwitter

Selon Cina Lawson, ministre des Postes et de l’Economie Numérique, le Togo est un pays mobile first et les chiffres sont là pour le confirmer.

La télévision et la radio mises de côté par les Togolais

Alors que la mode est au smartphone et à Internet, les autres médias classiques sont en déclin et n'ont plus la côte. Aujourd'hui, la télévision et la radio n'ont plus leur succès d'antan aux yeux des Togolais.

Au Togo, seulement :

  • 40% des foyers possèdent un téléviseur
  • 60% des foyers ont chez eux un poste radio.

Des chiffres qui peuvent s'expliquer par les coupures d'électricité pouvant à la fois endommager les appareils et limiter la diffusion des médias. Un problème qui n'encourage pas les consommateurs à s'équiper en appareil de ce type.

Voilà pourquoi le mobile se fait une place privilégiée dans ce pays d'Afrique francophone.

Togo mobile - mobile first - haut débit mobile

En 2015 : 1,8 millions nouveaux abonnés

Depuis 2011, se connecter via mobile est une tendance qui ne cesse de grossir dans le pays. A cette époque, la ministre Cina Lawson annonçait l'objectif à atteindre : 60% de taux de pénétration pour le téléphone mobile. Il faut dire que les revenus générés par le secteur sont conséquents. En effet, il rapporte environ 150 milliards de CFA (soit environ 229 millions d'euros) au pays.

Pour résumer l'évolution du mobile au Togo depuis 2011, voici quelques chiffres attestant de la croissance du phénomène :

  • 2011 : 141 000 nouveaux abonnés
  • 2012 : 197 000
  • 2015 : 1 800 000.

Le pays connait "une moyenne annuelle de 14,5% d’abonnés supplémentaires", d'après icilome. Les chiffres sont bluffants et aujourd'hui le pays atteint un taux de pénétration d'exactement 66,78%. Sur une population de 7 millions d'habitants, 4 657 321 ont un abonnement mobile.

Mais ce volume d'abonnés n'est pas révélateur de la qualité du service. En effet, seulement 431 000 abonnés ont accès à une connexion mobile dite "haut débit", soit environ 9,2% des mobinautes.

Un nouvel objectif se dessine alors pour la ministre des Postes et de l'Economie Numérique et pour le Gouvernement : "faire passer le haut-débit d’un statut de produit de luxe à celui d’un bien de grande consommation".

Ces chiffres prometteurs reflètent l'engouement qu'ont les Togolais pour les NTIC. Espérons pour les habitants du pays que le nouvel objectif ne soit pas juste une promesse.

Source : Icilome
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus