A 10:32 dans Free

Xavier Niel entre au capital de Telecom Italia

30
OCT
2015
Partager cette actu sur :

Le marché des télécoms italien semble mieux réussir à Xavier Niel que le marché français ou américain. Le patron de Free vient d’entrer au capital de Telecom Italia.

FacebookTwitter

L'échec du rachat du réseau 4G de Bouygues Telecom et celui de T-Mobile n'a pas entamé le moral de Xavier Niel. Après le rachat d'Orange Suisse il y a un an, des parts dans l'opérateur israélien Golan Telecom, et l'acquisition de Monaco Telecom,  Xavier Niel montre qu'il n'y a pas que Patrick Drahi qui rachète des opérateurs à tour de bras. Discrètement, le patron de Free vient de se mettre en position d'acquérir 11,2% de Telecom Italia au nez et la barbe de Vincent Bolloré qui détient 20,3% du capital de l'opérateur italien. Quels sont les enjeux d'une telle opération ? Pour le moment, il est difficile de voir clair dans la stratégie de Xavier Niel et chacun y va de son hypothèse. Action concertée avec Vincent Bolloré pour faire main basse sur Telecom Italia ? En effet, pour prendre le contrôle de Telecom Italia  et dépasser les 25% du capital, l'Italie exige un lancement d'une offre publique d'achat or à eux deux , Xavier Niel et Vincent Bolloré détiennent 30% du capital de l'opérateur. Simple coup en bourse ? Telecom Italia est l'objet de convoitises et  le fondateur d'Iliad pourra monnayer  chèrement ses parts. Enfin, à l'image de Patrick Drahi qui pose le pied sur tous les continents, Xavier Niel suit la même stratégie. Si un opérateur veut tenir dans la durée, il doit être de taille mondiale. Cette dernière hypothèse semble crédible, Xavier Niel n'a-t-il pas tenté de racheté l'opérateur américain T-Mobile ? La consolidation dont tout le monde parle ne sera peut-être pas franco-française mais d'abord européenne avant d'être mondiale.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus