Partager cette actu sur :

Logo Bouygues TelecomBouygues Telecom vient de subir un revers. Alors qu’il pensait obtenir rapidement le droit de convertir ses fréquences 2G en 4G, l’opérateur a vu ses espoirs s’envoler. Tous les opérateurs y compris Free Mobile ainsi que le gouvernement souhaitent retarder cette procédure. Elle pourrait être repouséer jusqu’en …2015 !

Bouygues Telecom est bien seul. L’opérateur risque de voir sa demande d’utilisation de la technologie LTE dans la bande de fréquences des 1800 MHz repoussée aux calendes grecques. Suite à la consultation de l’ARCEP sur cette possibilité de reconversion des fréquences 2G en 4G, tous les opérateurs ont demandé que ce projet soit retardé. Refusant pas que Bouygues Telecom bénéficie d’un avantage commercial, Orange et SFR souhaitent que cette opération ait lieu au deuxième semestre de cette année voire mi-2014. Free Mobile va encore plus loin puisqu’il propose d’attendre 2015.

Déjà critiqué pour les retards de déploiement de son réseau 3G, Free Mobile a tout intérêt à ce que ses concurrents déploient le plus lentement possible leur réseau 4G. En outre, avec son forfait à 2 euros par mois, Free a récupéré une majorité d’abonnés utilisant des smartphones 2G.

Cette nouvelle est un coup dur pour Bouygues Telecom. L’opérateur espérait obtenir le feu vert rapidement car en convertissant 51 antennes de son réseau 2G, il aurait été le seul opérateur à posséder un réseau compatible avec les iPhone 5.

Le gouvernement est sensible à la question des emplois chez Bouygues Telecom. Cependant, il ne peut se mettre à dos tous les autres opérateurs surtout qu’il attend d’eux qu’ils investissent massivement dans la fibre optique.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation