A 15:58 dans Fibre optique

5G : Huawei investit 600 millions de dollars en R&D

6
NOV
2013
Partager cette actu sur :

Logo Huawei 140x140La 4G est à peine lancée que l’on parle de 5G. Alors que l’Europe et les Coréens travaillent déjà sur cette technologie, un nouvel acteur s’invite dans la course à l’ultra haut débit mobile : la Chine. Huawei, l’équimentier télécoms chinois annonce qu’il investira 600 millions de dollars en recherche et développement dans la 5G. Faut-il avoir peur ?

Alors que la 4G est à peine sortie, les acteurs des télécoms se projettent déjà dans le futur avec des débits toujours plus élevés. Si l’Union Européenne a annoncé en début d’année qu’elle investirait 50 millions d’euros dans la recherche afin que la 5G soit prête à l’horizon 2020, l’équipementier chinois Huawei vient de ridiculiser le Vieux Continent avec sa dernière annonce.

Hier, Huawei a annoncé qu’il investirait 600 millions de dollars dans la recherche et le développement pour les technologies 5G d’ici 2018. « L’investissement portera sur un éventail de technologies génériques essentielles, y compris les recherches sur la technologie d’interface aérienne. » explique Huawei.

De la 5G pour 2020

Alors qu’en France la 4G commence à peine à être déployée, Huawei prédit que les premiers réseaux 5G seront prêts pour un déploiement commercial à partir de 2020. Ils offriront des débits de pointe de plus de 10 Gb/s, 100 fois plus rapides que les réseaux 4G d’aujourd’hui.

Pour l’instant, Huawei atteint les 50 Gb/s

Si pour le commun des mortels la 5G relève de la science-fiction, Huawei travaille sur cette technologie depuis 2009. Au Mobile World Congress en 2011 et 2012, le groupe avait fait une démonstration de prototypes de stations de base 5G avec des capacités allant jusqu’à 50 Gb/s. Le Coréen Samsung n’est pas en reste non plus. Au mois de mai dernier, le géant de l’électronique est parvenu à transférer des données sur un réseau mobile avec un débit de 1 Gb/s sur une bande de fréquences de 28 Ghz. A titre de comparaison, les réseaux 4G actuels peuvent atteindre des débits de 75 Mb/s.

S’il est entendu que la 5G est la prochaine étape pour les réseaux mobiles, la course au standard est lancée. Avec leurs moyens financiers, les Chinois semblent être bien placés pour ne laisser aucune chance à la concurrence.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus