A 15:49 dans Internet

Telecom Italia : un résultat en baisse de 35 %

9
MAI
2008
Partager cette actu sur :

logo telecom italiaAvec la régulation des tarifs revue à la baisse et la performance décevante de son implantation au Brésil, Telecom Italia plonge dans le rouge.

C’est en ce 9 mai ensoleillé à 15 heures précises que Telecom Italia a communiqué ses résultats pour le premier trimestre. La santé du groupe s’avère plus que préoccupante : un CA en baisse de 2,4 % et surtout une chute de ses bénéfices de 35 % (de 775 millions d’euros à 501 millions). Visiblement, les objectifs fixés par les dirigeants (voir article ici) n’auront pas eu d’effets importants : le groupe reste dans ses prévisions, déjà pessimistes, mais dans la tranche basse. Le chiffre d’affaires pour ce premier trimestre est de 7,3 milliards d’euros (en recul de 2,4 % en comparaison avec les trois premiers mois de 2007), les prévisions allant de 7,26 à 7,5 milliards.

Les données qu’on peut déjà retirer de ces communiqués financiers sont l’abandon des activités françaises. Ce n’est pas un scoop en soi mais chaque page du rapport de TI est assorti d’un « TI France considered as a discontinued operation » ou d’un « Pro-forma Data excluding TI France (discontinued operations) ». Il faut comprendre que les données présentées ne font pas état de la situation de Telecom Italia France car considérée comme une opération terminée.

Pour trouver une information sur la situation française, il faut se reporter à la page 27 du document consacré aux performances commerciales :

Resultats Telecom ItaliaCliquez sur l’image pour l’agrandir

Telecom Italia France est donc déjà à part pour le premier trimestre 2008 alors qu’elle fait encore partie du groupe. Si on y ajoute une situation difficile liée à des tarifs régulés à la baisse en Italie et une activité au Brésil en dessous des objectifs (ce qui était déjà le cas pour l’année 2007), ce début d’année a des accents dramatiques pour l’opérateur italien. La vente de la filiale française devrait lui apporter des liquidités supplémentaires mais sa stratégie devra également être revue s’il veut inverser la tendance.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus