A 16:05 dans Internet

Internet à 10,90 € par mois ? C’est possible avec La Poste

28
DEC
2007
Partager cette actu sur :

Logo La Poste
Les postiers toujours aux petits soins pour leur abonnement téléphonique

A l’époque des PTT, le services téléphoniques et postaux étaient regroupés sous un seul et même service. En 1990, l’Etat sépare l’activité postale, exploitée par La Poste, des télécoms. La Direction Générale des Télécommunications devient France Telecom, qui sera ensuite privatisée en 1996.

Or, au niveau des avantages attribués aux postiers figure, entre autres, la gratuité de l’abonnement téléphonique. Cet avantage ayant du mal à trouver sa justification aujourd’hui, La Poste a décidé de contourner le problème.

Dans un document relatant ce qui sera mis en place à partir du 1er janvier 2008, La Poste indique bien que « France Télécom n’est plus en mesure de poursuivre la convention avec La Poste dans les conditions actuelles », avançant l’argument que FT « doit règlementairement considérer les postiers comme une clientèle grand public et ne peut donc accorder à La Poste une remise tarifaire » avec « des services en décalage avec les pratiques du marché de la téléphonie » (sic).

Donc au lieu de considérer cet avantage comme n’ayant simplement plus cours à l’heure où France Telecom n’est plus indispensable et où on peut choisir son opérateur, La Poste a décidé de convertir cet avantage en nature sous forme de prime. Ainsi dès le 1er janvier 2008, les postiers toucheront la Prime Communication et Technologies de l’Information (PCTI). Cette prime sera d’un montant de 16 €/mois pour un employé non-cadre et de 30 €/mois pour un cadre. Bien évidemment, si vous êtes un couple de postiers, vous cumulerez deux primes puisque ce n’est plus basé sur le foyer mais sur la personne.

Le document de La Poste souligne qu’il n’y a « pas de compte à rendre sur l’utilisation de la prime ». Autrement dit, si vous vous fichez des technologies de l’information, vous pouvez très bien utiliser cette prime à d’autres fins. Alors qu’on pouvait penser que cette initiative pouvait être là pour encourager les gens à utiliser les nouvelles technologies, il n’en est rien.

En plus des tarifs préférentiels déjà exercés en faveur des postiers, voilà que s’ajoute une prime mensuelle pas forcément justifiée. Il suffit de regarder à titre d’exemple les deux tableaux suivants (issus du blog Televente) pour s’apercevoir des gains réels réalisés.

Tableau La Poste ADSLCliquez sur l’image pour l’agrandir

Tableau La Poste ADSLCliquez sur l’image pour l’agrandir

Un abonnement à Internet à 10,90 €/mois (fourni par Neuf) grâce au prix « Poste » (10 % de remise) et à la prime cumulés… On peut légitimement chercher le pourquoi de ce traitement de faveur alors que La Poste et France Telecom n’ont plus rien en commun… Surtout quand cette prime, égalant le montant d’un abonnement France Telecom, sert à aller s’abonner en dégroupage total ! Et selon nos sources, les employés de France Telecom paient toujours leurs timbres…

Pour les curieux, le document est disponible en cliquant ici.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus