A 9:15 dans Internet, Téléphonie

Le FBI confirme que les mobiles sous Android sont des cibles de choix pour les hackers

28
AOÛ
2013
Partager cette actu sur :

android virusOS mobile le plus répandu dans le monde, Android est une nouvelle fois pointé du doigt pour ses faiblesses en matière de sécurité. Aujourd’hui, le FBI et le département de la sécurité intérieure des Etats-Unis confirme qu’il est la cible privilégiée des hackers.

Après différentes études et révélations de chercheurs, c’est au tour du FBI et du département de la sécurité intérieure de confirmer dans un rapport qu’Android, le système d’exploitation de Google, est la cible favorite des logiciels malveillants, dits « malwares ».

iOS complètement oublié des hackers

En 2012, Android a été victime de 79 % des attaques de malwares contre 19 % pour Symbian, l’ancien OS mobile de Nokia. Quant à iOS, le système d’exploitation des iPhone, il n’a subi que 0,7 % des attaques.

D’après ce rapport, 50 % des attaques seraient sous la forme de SMS contenant un cheval de Troie. La plupart du temps, le but de ces malwares serait d’envoyer des SMS surtaxés. Les autres menaces prendraient la forme de rootkit, des logiciels cachés permettant de prendre le contrôle des smartphones. Enfin, phénomène plus rare, les pirates développeraient des applications pirates téléchargeables sur des plateformes autres que Google Play. En effet, Android est la seule plateforme autorisant à télécharger des applications en provenance d’autres market place.

Pour faire face à ces menaces, le FBI et le département de la sécurité intérieure recommande d’installer des solutions de sécurité, des application permettant de scanner le smartphone et de détecter les rootkit et bien sûr de télécharger des applications approuvées par Google. Enfin, l’utilisation d’une version récente d’Android est aussi un gage de sécurité.

Ce rapport est surprenant quand on sait que le plus gros hacker est probablement la NSA.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus