A 10:42 dans Internet, Téléphonie

Badnews infecte neuf millions de smartphones Android

23
AVR
2013
Partager cette actu sur :

android virusLes smartphones Android sont une nouvelle fois touchés par un programme malveillant. Une société spécialisée dans la sécurité des terminaux mobiles a découvert le malware Badnews dans une trentaine d’applications de Google Play. Cette nouvelle faille de sécurité pose le problème de la vulnérabilité d’Android.

Une nouvelle faille de sécurité confirme qu’Android est la cible privilégiée des Malwares notamment en raison de sa part de marché sur les smartphones (75 % du parc mondial). L’entreprise spécialisée dans la sécurité informatique Lookout a découvert le malware Badnews. Présent dans 35 applications disponibles sur Google Play, il a été téléchargé plus de neuf millions de fois. Dès vendredi dernier, Google avait retiré 32 applications, attendant que les trois dernières soient clairement validées par Bitdefender.

Applications contenant Badnews

Les applications contaminées par Badnews transmettaient les numéros de téléphones,les identifiants uniques des smartphones et d’autres données. En outre, Badnews a permis aussi d’installer un cheval de Troie baptisé AlphaSMS capable d’envoyer des SMS surtaxés.

La découverte de Badnews et de sa propagation prouve que les malwares ont franchi une nouvelle étape. Badnews est parvenu à retarder son action malveillante, ce qui l’a rendu indétectable. Par ailleurs, 50 % des applications contaminées sont russes et Alpha SMS visait les pays de la Fédération de Russie comme l’Ukraine, le Belarus, l’Arménie et le Kazakhstan.

Liste d'applications contaminées par Badnews

Pour le moment, il est encore difficile de dire si Badnews a été introduit dans les applications avec la complicité des développeurs ou s’ils ont été dupés. Mais pour certains experts, Badnews a été présenté comme SDK de monétisation.

Cette découverte confirme que les smartphones Android sont massivement visés par les hackers et que l’installation d’une solution antivirus n’est pas superflue.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus