Arnaud Montebourg veut mettre l’ARCEP à la diète

30
JUIL
2014
Partager cette actu sur :

Arnaud Montebourg

Arnaud Montebourg a la rancune tenace. Ne pardonnant toujours pas l’arrivée de Free dans la téléphonie mobile, le ministre de l’Economie a décidé de réduire les budgets de l’ARCEP. Une façon d’imposer son autorité.

FacebookTwitter

L’heure est aux économies mais pas seulement. D’après Les Echos, l’ARCEP, (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) serait dans le collimateur d’Arnaud Montebourg. Le ministre de l’Economie aurait décidé de réduire son budget. En temps normal, à cette époque, le régulateur des télécoms connait déjà le montant de l’enveloppe qui lui est allouée. Or cette année, c’est le ministre en personne qui a décidé de se charger de définir le budget. Arnaud Montebourg estime que l’ARCEP s’est comporté comme un ministère des télécommunications en autorisant l’arrivée de Free sur le marché du mobile. Décision qu’il juge préjudiciable pour le secteur. Favorable à un retour à trois opérateurs, le ministre compte -t-il sur cette prise en main pour parvenir à son but ? En 2013 le budget de l’ARCEP s’élevait à 22,9 millions d’euros pour 171 salariés. A titre de comparaison, l’Hadopi possède un budget de 10 millions d’euros pour 50 salariés.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus