FacebookTwitterGoogle+

Logo de l'ArcepL’ARCEP vient de publier les résultats de l’observatoire des marchés des communications électroniques pour le quatrième trimestre 2012. Le secteur est dans une santé éblouissante. Sur l’ensemble de l’année 2012, 4,5 millions de cartes SIM ont été activées. Un record qui devrait être facilement battu avec l’avènement du Machine To Machine.

Malgré la crise, le besoin en communications mobiles explose et défie toutes les estimations. Les résultats de l’observatoire des marchés des communications publiés par le régulateur des télécoms en attestent.

Au la fin du quatrième trimestre 2012, le nombre de clients mobiles a atteint 73,1 millions, soit 4,5 millions de clients supplémentaires sur l’ensemble de l’année 2012. Jamais ces dix dernières années, le marché de la téléphonie mobile n’avait connu une telle croissance. Ce record a porté le taux de pénétration du nombre de cartes SIM sur la population nationale (métropole et outre mer) à 112 %.

Résultats observatoire de l'ARCEP 4ème trimestre 2012

Rien qu’au dernier trimestre le nombre de clients en métropole a bondi de 1,2 million portant le total à 70,5 millions. Si l’essentiel provient des abonnements mensuels (+1,1 million) probablement en raison de l’explosion de ventes de tablettes et des nouveaux forfaits multi cartes, un nouveau phénomène porte la demande : le Machine To Machine.

La communication entre les machines et bientôt l’Internet des objets prend une part significative dans le marché des télécommunications. Après avoir fortement augmenté au cours des trois premiers trimestres, 280 000 cartes SIM ont rendu des objets communicants au dernier trimestre.

Cette forte croissance profite essentiellement au quatre opérateurs de réseaux mobiles (Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free). En revanche, la part de marché des MVNO baisse légèrement au dernier trimestre mais selon l’ARCEP, cette érosion est due à l’absorption de Carrefour Mobile par son opérateur réseau.

Enfin, l’étude de l’ARCEP révèle que le nombre de forfaits sans engagement a explosé passant de 20 % en décembre 2011 à plus de 33 % fin 2012. L’arrivée de Free Mobile et le lancement des marques low cost des opérateurs de réseaux Sosh, B&You, Joe Mobile, séries RED de SFR y sont pour beaucoup. Par ailleurs, en 2012, l’ARCEP a enregistré 7,3 millions de demandes de portabilité, ce qui traduit une vivacité du marché.

Avec l’arrivée de la 4G en 2013 et l’explosion à venir du Machine To Machine, on estime à plus de 750 millions le nombre de machines susceptibles d’être connectées, le marché mobile a de belles années devant lui.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation