FacebookTwitterGoogle+

Fibre optiqueAu septembre 2012, le nombre d’abonnements à des services d’accès Internet fixes était de 23,6 millions en France. L’ARCEP indique également que près de 1,5 million d’accès bénéficient d’un débit supérieur à 30 Mb/s.

L’ARCEP vient de publier les résultats de son observatoire du marché des accèx fixes pour le troisième trimestre 2012. Le nombre d’abonnements global (haut débit et très haut débit) a augmenté de 310 000 sur le trimestre pour atteindre 23,6 millions au 30 septembre.

Pour décomposer les accès de ce parc, l’ARCEP change la distinction entre haut débit et très haut débit et adopte les seuils retenus par la Commission européenne. Ainsi, les accès haut débit sont ceux dont le débit maximum en voie descendante est inférieur à 30 Mb/s. Au-dessus de cette valeur, on considère qu’il s’agit de très haut débit mais avec deux groupes distincts : les connexions entre 30 et 100 Mb/s et les accès disposant d’un débit supérieur ou égal à 100 Mb/s.

Pour ce qui est des abonnements haut débit, ils sont au nombre de 22,1 millions, avec une progression de 260 000 sur le trimestre. Les accès xDSL représentent 98 % de ces abonnements. Le reste étant composé du câble, du satellite, du Wifi ou du WiMAX.

Fibre optiqueDu côté du très haut débit, l’ARCEP dénombre près de 1,5 million d’abonnements. Ils sont divisés de la façon suivante : 650 000 abonnements entre 30 et 100 Mb/s en voie descendante et 840 000 à 100 Mb/s et plus. Les accès FTTH représentent 270 000 abonnements au 30 septembre, soit une progression de 25 000 sur le trimestre. L’ARCEP indique que 17 % des logements éligibles au très haut débit disposent d’un abonnement.

Le nombre de foyers éligibles au très haut débit était de 8,830 millions au 30 septembre 2012. A lui seul, le FTTLA (technologie déployée par Numericable) représente 8,449 millions de logements. Le FTTH compte, quant à lui, un peu plus de 2 millions de logements, certains étant également éligibles au FTTLA.

En ce qui concerne les logements en dehors des zones très denses, 3,160 millions sont éligibles au FTTLA. On en compte seulement 363 000 pour le FTTH et 328 000 éligibles via les RIP. Il faut maintenant compter sur la mission gouvernementale pour augmenter ces chiffres rapidement.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation