A 16:28 dans Internet

Edito : à quoi s’attendre en 2015 dans le secteur des télécoms ?

6
JAN
2015
Partager cette actu sur :

Le monde des télécoms a vécu une année chargée (baisse des prix des abonnements Internet, émergence de la SVOD, montée en puissance de la 4G et progression du très haut débit). Que nous réserve 2015 ? Déploiement accéléré de la fibre optique ? Nouveaux usages Internet ? DegroupNews vous livre son point de vue.

FacebookTwitter

Le très haut débit gagne du terrain

fibre optiqueL'année dernière, le très haut débit (câble + fibre optique jusqu’à l’abonné) a conquis 2,5 millions d’abonnés. En regard des 11,8 millions de foyers éligibles, ces chiffres peuvent paraître faibles, toutefois, la progression exceptionnelle des abonnements de 34% en un an laisse entrevoir un intérêt croissant des Français pour le très haut débit qui devrait se confirmer en 2015. En outre, le déploiement continue d'avancer à un bon rythme

2014 : la guerre des prix des abonnements Internet

En 2014, le prix des abonnements triple play (Internet, TV, Téléphonie) a baissé de manière drastique. Et pour cause : en lançant sa Bbox à 19,99€/mois, Bouygues Telecom a enclenché une véritable guerre des prix. Ainsi, les opérateurs ont proposé une série de promotions particulièrement alléchantes tout au long de l'année.

Orange offre régulièrement des réductions de 9€/mois pendant un an sur ses offres Livebox, SFR a proposé sa box à 19,99€/mois pendant un an (9,99€/mois pour les abonnés mobiles), et Numericable enchaîne également les remises sur l'ensemble de ses offres (iStart à 19,90€/mois pendant un an, LaBox Power à 35,90€/mois pendant un an, etc.). Il est donc désormais possible de disposer du haut voire du très haut débit pour moins de 20€/mois, un bon moyen de convaincre les Français de surfer avec des débits allant jusqu'à 1 Gb/s.

De nouveaux usages qui rendront bientôt le très haut débit indispensable ?

La progression des abonnés FTTH et câble n'est pas uniquement liée à la baisse des prix des offres. Cet intérêt croissant pour le très haut débit s’explique aussi par l’apparition de nouveaux usages Internet qui nécessitent un bon débit.

netflix logoLe lancement tonitruant de Netflix en France a entraîné un engouement certain des Français pour les services de vidéos à la demande par abonnement qui ne cessent d’attirer de nouveaux adeptes. Avec le lancement régulier de nouvelles séries prometteuses, l'enthousiasme pour ce type de plateformes devrait s'accroître cette année.

De même, le streaming musical gagne aujourd’hui du terrain avec l’arrivée de géants mondiaux sur le marché. Deezer et Spotify doivent désormais faire face à la concurrence de Google, qui a récemment lancé YouTube Music Key, un service de streaming qui devrait débarquer rapidement en Europe. En mai dernier, Apple a quant à lui racheté Beats Music et pourrait bien casser les prix des abonnements tournant aujourd'hui aux alentours de 10€/mois.

2015 : toujours plus de débit et de contenus

Ainsi, en 2015, tout porte à croire que les opérateurs miseront sur le contenu de leurs offres et qu’ils mettront ces nouveaux usages à disposition de leurs abonnés via leur box. SFR et Bouygues Telecom ont d’ailleurs déjà entrepris cette démarche en proposant de nouvelles box Internet. Avec la Box TV Fibre by Numericable et la Bbox Miami, les deux opérateurs mettent à l'honneur les vidéos et la musique en proposant des fonctionnalités intéressantes : Restart, picture in picture, contrôle du direct, enregistrement numérique de deux programmes en simultané ainsi qu'un accès à un catalogue de plus de 30 000 vidéos à la demande pour SFR ; application mobile donnant accès à un menu adapté au contenu et accès à Google Play pour Bouygues Telecom. Free devrait lui aussi dévoiler une nouvelle box en début d’année. Quant à Orange, il inclut un avantage à choisir parmi OCS ou Deezer dans son offre Livebox Jet.

Émergence des smartphones low cost

478213445Autre fait marquant de 2014 : l'utilisation de smartphones gagne du terrain, et pour cause : de plus en plus de constructeurs proposent désormais des terminaux mobiles low cost afin de toucher un plus large public. Ainsi, Wiko propose le Kite 4 G à 99€, Archos a lancé le 45 Helium au même prix, et les constructeurs de smartphones chinois tels que Xiaomi qui détient 37.5% des parts de marché dans le monde, gagnent du terrain. Ce type de terminaux devraient inonder peu à peu l'Europe et pousser les grands constructeurs à se tourner vers ce secteur. C'est déjà le cas de Samsung qui devrait arrêter de commercialiser son smartphone haut-de-gamme Galaxy Alpha et se concentrer vers des terminaux à petit prix ou encore de Microsoft qui vient de dévoiler un mobile aux allures de smartphones à seulement 29$.

Le challenge de 2015 : apporter Internet à tous

Si l'accès à l'Internet mobile se généralise, reste un défi de taille à relever de la part des acteurs des télécoms : apporter un bon débit aux zones blanches encore nombreuses en France, et plus généralement aux zones privées d'Internet partout dans le monde. Pour ce faire, le très haut débit mobile pourrait avoir un rôle à jouer en France : Orange et Bouygues Telecom ont testé la 4G à des fins domestiques en 2014 et ont montré qu'il était possible de surfer à plus de 30 Mb/s grâce à des box 4G n'importe où en France. Oseront-il commercialiser une offre 4G domestique en 2015 ? De la même manière, des géants du web tels que Facebook ou Google cherchent des solutions pour connecter la planète entière. Drones solaires, flotte de satellites, ballons dirigeables, toutes les technologies sont mises à l'épreuve pour bannir définitivement l'isolement numérique en France comme ailleurs.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus