A 9:04 dans SFR

Edito de septembre : de l’ordre juste dans les FAI ?

1
SEP
2011
Partager cette actu sur :

New OrderA quelques jours d’intervalle, les principaux opérateurs ont dévoilé leurs chiffres pour le premier semestre 2011. Le panorama des recrutements de nouveaux abonnés est totalement différent de celui que nous avions en 2010. Revient-on vers un équilibre ou s’agit-il d’une transition vers un nouvel ordre ?

Jetons un petit coup d’oeil dans le rétroviseur pour nous remémorer de la situation du marché du haut débit il y a un an. En septembre 2010, SFR annonçait 238 000 nouveaux clients pour son offre neufbox sur les six premiers mois de l’année. Sur la même période, Iliad peinait à agrandir son parc et affichait un gain de 58 000 abonnés sur le premier semestre 2010.

D’un côté, la filiale de Vivendi misait sur une occupation médiatique omniprésente, aussi bien par le biais de spots TV que par des publicités dans la presse. De l’autre, Free se faisait plutôt discret, visiblement occupé à résoudre les problèmes provoqués par le rachat d’Alice et l’intégration de ses clients dans son parc.

Aujourd’hui la situation est totalement différente. SFR paie les pots cassés d’une mauvaise communication autour de la hausse de la TVA et d’une modification de sa grille de tarifs tandis que Free surfe sur la dynamique engendrée par l’arrivée de la Freebox Révolution et par sa future activité mobile. La neufbox n’a attiré que 96 000 abonnés au premier semestre là où la Freebox a trouvé preneur chez 231 000 nouveaux clients.

La tendance s’inverse donc pour SFR et Iliad tandis qu’Orange poursuit sa transition vers une nouvelle stratégie et que Bouygues Telecom continue son petit bonhomme de chemin. Il reste maintenant à savoir s’il s’agit d’un nouvel équilibre établi avec Free s’octroyant plus d’un tiers des nouveaux abonnés tandis que l’opérateur au carré rouge reste plus en retrait ou si le mouvement va s’amplifier.

dominoArrivera-t-on au point où SFR ne parviendra à capter que 5 ou 6 % des nouveaux abonnés pendant qu’Iliad dévore le reste ? Il y a fort à parier qu’avec son arrivée sur le monde du mobile prévue dans quelques mois, Free attire les projecteurs et augmente son potentiel de séduction. Xavier Niel ayant clairement l’intention de semer la pagaille dans les plans de conquête des opérateurs existants, SFR devra trouver autre chose qu’un simple tour de passe-passe tarifaire pour retrouver les faveurs du public.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus