A 9:32 dans Fibre optique

L’Express du lundi : l’iPad 2, l’ARCEP enthousiaste sur le FTTH

13
DEC
2010
Partager cette actu sur :

Train jouet
Au cours de la semaine précédente, deux évènements ont attiré notre attention : Apple préparerait déjà l’iPad 2 et l’ARCEP se félicite de l’accord entre SFR et Bouygues Telecom concernant le déploiement du très haut débit.

L’iPad 2 est dans les starting blocks

ipad sur fond blancApple a encore un coup d’avance. Au moment où les fabricants d’ordinateurs et de téléphones mobiles s’apprètent à lancer leurs tablettes tactiles, des rumeurs sur l’iPad 2 circulent. Alors qu’ils s’en vend 4,5 millions d’unités par trimestre contre un million pour sa concurrente, la Galaxy Tab de Samsung, la nouvelle version devrait arriver sur le marché vers le mois d’avril.

Bien que les informations proviennent de fournisseurs d’Apple et qu’elles soient relayées par l’agence Reuters, elles sont à prendre avec beaucoup de précautions. Selon ces fuites, l’iPad 2 serait plus fin, plus léger, doté d’un écran d’une meilleure résolution et il disposerait de deux objectifs, un au dos pour la photo et un en façade pour la visophonie. Même si pour l’instant, Apple n’a pas commenté ces fuites, il se pourrait que Steve Jobs nous réserve la présentation du best-seller de l’année lors de la keynote au mois de janvier.

L’ARCEP se félicite de l’accord entre SFR et Bouygues Telecom sur la fibre optique

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) a publié un communiqué suite à l’accord conclu entre SFR et Bouygues Telecom sur le déploiement de la fibre optique en zones très denses. L’ARCEP se félicite de cet accord qui, selon elle, « traduit le dynamisme et la capacité d’un nouvel entrant sur le marché du haut débit (Bouygues Telecom) à investir de manière pérenne dans les infrastructures de très haut débit en fibre optique (FttH) ».

fibre optiqueL’ARCEP précise qu’elle s’intéressera dans les prochains jours aux zones moins denses. Une décision complémentaire devrait fixer les règles de déploiement de la fibre optique sur les zones moyennement denses et peu denses. L’Autorité estime qu’avant la fin de l’année, « le marché français disposera d’un cadre réglementaire complet pour le déploiement des réseaux à très haut débit en fibre optique qui permettra aux acteurs d’étendre leurs investissements à l’ensemble du territoire national. »

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus