Fibre optique : Nokia teste le très haut débit à 1 Tb/s

20
SEP
2016
Partager cette actu sur :

Nokia s’est associé avec Deutsche Telekom T-Labs et l’Université technique de Munich afin de repousser les limites de la fibre optique. Le géant suédois vient d’annoncer qu’il avait atteint un débit de 1 Tb/s avec la fibre optique en conditions réelles.

FacebookTwitter

Aujourd'hui, la fibre optique permet d'atteindre des débit de 1 Gb/s, mais face à des usages toujours plus gourmands en bande passante, les acteurs du secteur font tout pour améliorer les performances du très haut débit, qu'il s'agisse de la fibre optique ou de la 4G.

La 4G jusqu'à 2 Gb/s

Il y a quelques jours, on apprenait par exemple que l'opérateur finlandais Elisa avait réussi à proposer une débit de 2 Gb/s en 4G. Cette semaine, c'est avec la fibre optique que le géant suédois Nokia a réalisé des prouesses.

Fibre optique : un débit de 1 Tb/s

Jusqu'ici, les records de débit obtenus avec la fibre optique étaient réalisés en laboratoire. En février dernier, l'University College of London avait ainsi réussi à atteindre 1,125 Tb/s. Mais là où Nokia se démarque, c'en parvenant à atteindre 1 Tb/s en conditions réelles.

Des tests en conditions réelles

Nokia a mené son test entre des villes allemandes situées à plusieurs centaines de kilomètres l'une de l'autre. Pour parvenir à de telles performances, le constructeur a utilisé une méthode de modulation baptisée Probabilistic Constellation Shaping (PCS) et qui influe sur la flexibilité des réseaux optiques.

Les scientifiques ont réalisé cette prouesse en s'appuyant sur du matériel qui ne sera pas le même que celui qui sera destiné au grand public, mais les particuliers devraient néanmoins pouvoir bénéficier d'une montée en débit permettant de "garantir une expérience client de qualité pour ses futurs services" se réjouit Bruno Jacobfeurborn, le directeur technique de Deutsche Telekom.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus