A 8:47 dans Fibre optique, Orange

L’Auvergne apportera le très haut débit à tous ses habitants en 2017

17
JUIL
2013
Partager cette actu sur :

FTTH fibre optique arobase InternetIl fait bon vivre en Auvergne. La région, pionnière sur le haut débit, a décidé de se donner les moyens d’apporter le très haut débit à tous ses habitants. Tout en déployant un réseau de fibre optique qui sera achevé en 2025, la Région s’engage à apporter à tous ses habitant du très haut débit en 2017.

Logo OrangeComme l’exemple du laboratoire Lehning en Moselle, certains ont compris l’enjeu que représente les très haut débit pour une région notamment en zone rurale. Si une région semble avoir vraiment pris conscience des retombées du très haut débit, c’est l’Auvergne.

Première région de France couverte par le haut débit grâce à un partenariat public-privé, l’Auvergne entend appliquer cette méthode efficace pour déployer le très haut débit sur les ses quatre départements. Le président de la Région René Souchon et les quatre présidents de Conseils généraux d’Auvergne ont validé le choix d’Orange pour le déploiement du Très haut débit le 1er juillet. Hier, l’opérateur historique et René Souchon ont conclu cet accord qui prévoit de couvrir la totalité de la Région d’ici 2025. Ce contrat prévoit, la construction, l’exploitation, la maintenance et la commercialisation sur une durée de 24 ans. Cependant, les autres opérateurs pourront, comme la loi les y autorise, commercialiser leurs propres offres.

carte du Très haut débit en Auvergne 2013

Tout en déployant un réseau en fibre optique de 9 000 km d’ici 2025, la Région s’engage à apporter du très haut débit à tous ses habitants en 2017. L’ensemble des foyers auvergnats est assuré d’avoir une connexion avec un minimum de 8 Mbit/s. Mais la Région va encore plus loin puisque la moitié de la population bénéficiera du 100 Mbit/s. Pour parvenir à cet objectif, la région utilisera toutes les technologies existantes : FTTH (Fibre jusqu’à l’abonné, WiMax et satellite) et a même signé un partenariat avec ERDF pour faire passer la fibre dans ses infrastructures aériennes.

Pour cette première tranche, la région Auvergne va dépenser 375 millions d’euros sur quatre ans. Au total, le plan très haut débit coûtera 971 millions d’euros financé pour moitié par le Conseil régional et les quatre départements réunis. Cependant, la Région attend un retour sur investissement de 600 millions d’euros grâce aux recettes d’exploitation.

« L’Auvergne du nouveau monde que nous bâtissons sera une Auvergne digitale » s’est félicité René Souchon. « Aujourd’hui, l’accès au très haut débit représente une formidable opportunité historique et en particulier pour un département qui a pu souffrir ou qui peut encore souffrir d’un enclavement physique » précise Vincent Descoeur, président du Conseil général du Cantal.

Ce volontarisme allié à la multiplication des usages nécessitant du très haut débit devrait accélérer le déploiement de la fibre en France.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus