Orange et SFR s’engagent à fibrer l’Ile-de-France en 2020

9
AVR
2013
Partager cette actu sur :

Fibre optiqueD’ici sept ans, la région la plus peuplée de France sera entièrement couverte par la fibre optique. Pour parvenir à cet objectif, l’Etat et la Région Ile-de France ont signé avec Orange et SFR une déclaration commune dans laquelle ils s’engagent à apporter le très haut débit à tous les Franciliens (particuliers et entreprises) d’ici 2020.

C’est une date historique pour le chantier de la fibre optique. Hier, Orange, SFR, l’Etat, et la Région Ile-de-France ont signé une déclaration commune aux deux opérateurs portant sur leur déploiement sur fonds propres de la fibre optique.

L’ambition des deux opérateurs est de déployer la fibre sur toute la région pour en faire la première région fibrée d’Europe. Pour apporter le très haut débit au domicile des 12 millions de Franciliens, les acteurs concernés misent sur la complémentarité des investissements publics et privés. Les investissements des deux opérateurs permettront à horizon 2020 de desservir en FTTH 89 % des foyers franciliens, représentant 4,7 millions de foyers.

Dans les zones très denses, chaque opérateur déploiera son réseau de façon indépendante. Au-delà des zones très denses, Orange déploiera son réseau dans 198 communes d’Ile-de-France et SFR dans 122 communes. Ces réseaux seront ouverts aux autres fournisseurs d’accès grâce aux offres de gros de chaque opérateur.

Carte de couverture d'Ile-de-France en fibre optique jusqu’à l’abonné

Pour les zones non couvertes par les investissements privés, les RIP (Réseau d’Initiative Publique) prendront le relais dans 862 communes avec l’aide financière de l’Etat et de la Région via son Plan Fibre de 150 million d’euros.

Cette déclaration commune permet de préciser les engagements des opérateurs et des pouvoirs publics et d’établir les modalités de coopération visant à faciliter le déploiement du FTTH dans le futur.

Cette déclaration ouvre aussi la voie à la signature de conventions à l’échelle départementale qui permettront de préciser le périmètre des investissements des opérateurs. La première de ces conventions a d’ailleurs été signée le 28 mars entre le département du Val d’Oise et Orange.

En signant cette convention pour l’Ile-de-France, l’Etat envoie un signal fort dans sa volonté de déployer le très haut débit sur tout le territoire espérant qu’il entraîne avec lui les autres régions.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus