Partager cette actu sur :

Rodolphe Publicité FreeDegroupNews, à l’instar de nombreux observateurs du net, n’a pas été avare en compliments à l’égard de la Freebox Révolution. Rompant avec son esthétique austère et cheap, Free bousculait à nouveau les lignes en proposant de nouveaux services inédits. Néanmoins, quelques astuces home made nous rappellent encore un peu trop Rodolphe.

La Freebox Révolution a sans aucun doute marqué le grand retour d’Iliad, maison-mère de Free, dans la bataille des FAI.

Alors que l’opérateur voyait son nombre d’abonnés fondre comme neige au soleil depuis plusieurs mois, il a réagi énergiquement en reprenant son rôle de trublion du net.

Ainsi, des services inédits, tels que le lecteur Blu-ray ou les appels illimités vers les mobiles depuis la box, sont venus donner du corps à une offre qui tombait en désuétude. Dans le même temps, Free a abandonné le personnage de Rodolphe et l’esthétique bas de gamme de ses produits en confiant le design de la nouvelle Freebox Révolution à Philippe Starck.

Cependant, le crapaud ne devient pas Prince Charmant du jour au lendemain et quelques vieux réflexes artisanaux demeurent. En effet, Univers Freebox nous apprend que certaines télécommandes de la nouvelle box ne fonctionnent pas correctement, certaines touches étant inactives.

Télécommande Freebox RévolutionPour remédier à ce problème et opérer une réintialisation, le bruit a d’abord couru qu’il fallait ôter les piles de la télécommande et appuyer sur les 31 touches, l’une après l’autre, puis réinsérer les piles pour que la télécommande de la Freebox Révolution fonctionne à nouveau. Aux dernières nouvelles, il suffirait d’appuyer sur une seule touche.

Si l’astuce a le mérite d’être pratique, elle n’en est pas moins en désaccord avec l’image que veut désormais arborer le FAI. S’agit-il d’une manière discrète pour Free de flatter son public geek ?

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation