Partager cette actu sur :

Android GoogleAlors que Sony et Microsoft s’apprêtent à lancer leurs deux nouvelles consoles de jeux, des sources proches de Google annoncent que la firme de Mountain View travaillerait sur sa propre console. En outre, elles confirment que Google planche aussi sur sa montre connectée. Ces nouveaux terminaux lui permettront de faire sortir Android du cercle des smartphones et des tablettes.

Il semblerait que le succès rencontré par la console Ouya sur Kickstarter ait donné des idées à Google puisque le géant américain plancherait aussi sur son propre modèle. Par ailleurs, alors que Sony et Apple s’apprêtent à lancer leur propre montre connectée, Google prépare aussi la sienne.

Lancé en 2008, Android fait tourner 75 % des smartphones de la planète et 57 % des tablettes selon l’institut IDC. Aujourd’hui, Google souhaite multiplier les appareils tournant avec son OS pour mieux asseoir son hégémonie. Samsung produit déjà des appareils photos sur Android et Google planche aussi sur une nouvelle version du Nexus Q son boîtier multimédia de salon permettant d’accéder à tous ses services (Google Music, Google TV…).

Logo GoogleLe domaine du jeux vidéo est entrain de profondément changer. Les jeux proposés par Google Play et tournant sous les terminaux Android deviennent de plus en plus populaires. Ils sont même en train de surpasser ceux développés pour les consoles de Microsoft et de Sony. Pour Google, ce phénomène associé au développement du cloud gaming exige que de nouveaux appareils soient mis au point. L’an dernier, les ventes de jeux dans le monde pour les Xbox, PlayStation 3 et Nintendo Wii ont atteint 24,9 milliards de dollars.

Ces nouveaux appareils sont développés par son unité Android et son laboratoire Google X hardware lab en marge de Motorola qui se concentre uniquement sur la fabrication de terminaux mobiles.

Android est fourni gratuitement à tous les fabricants d’appareils. Samsung le plus gros utilisateur du système d’exploitation permet à Google de générer des revenus en mettant en avant les services de Google comme Google Search et YouTube. Pour accroître davantage l’expansion de son OS, Google va faciliter ses conditions d’utilisation. Jusqu’à présent, les fabricants de terminaux Android ne pouvaient utiliser le nom d’Android uniquement pour les smartphones et les tablettes. Désormais, tous les appareils l’utilisant pourront mentionner son nom.

Aujourd’hui Android équipe 900 millions d’appareils alors qu’un an auparavant, il en équipait 400 millions. Entre les lunettes Google glass, les consoles de jeux et les montres, ce chiffre devrait exploser.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation