FacebookTwitterGoogle+

Google enseigne bâtimentGoogle pourrait bientôt voir ses ennuis avec la Commission européenne prendre fin. Alors que le commissaire européen en charge de la concurrence s’était montré plutôt réticent face aux dernières propositions de la firme de Mountain View, les engagements présentés par Google en janvier prochain pourraient mettre fin à l’enquête pour abus de position dominante.

Le dernier entretien entre Eric Schmidt, PDG de Google, et Joaquin Almunia, commissaire européen en charge de la concurrence, pourrait marquer le début d’un apaisement entre Bruxelles et l’entreprise californienne.

Alors que les dernières propositions de Google avait été jugées insatisfaisantes par la Commission européenne pour mettre fin à l’enquête pour abus de position dominante, il semblerait que le mastodonte américain ait décidé d’en finir avec cette affaire.

En effet, depuis 2010, Google est dans le collimateur de Bruxelles suite à diverses plaintes émanant notamment de Ciao ou de Microsoft.

drapeau europeNéanmoins, Google aurait pris des engagements, que l’entreprise présentera à la Commission européenne en janvier 2013. Si ceux-ci sont jugés acceptables, ils pourraient marquer la fin de l’enquête sur la position de Google sur le marché des moteurs de recherche.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation