FacebookTwitterGoogle+

Logo Huawei 140x140Apple et Samsung peuvent trembler. Le géant chinois des télécoms, Huawei, ne se contentera pas de produire des smartphones low cost. Tout en présentant l’Ascend P6, le smartphone le plus fin du monde, Huawei annonce qu’il est prêt à racheter Nokia malgré les faiblesses de Windows Phone 8.

Les leaders de la téléphonie mobile vont devoir compter avec les fabricants chinois. Huawei vient de présenter à Londres l’Ascend P6, un smartphone de 4,7 pouces tournant sous Android d’une épaisseur de 6,18 mm, ce qui en fait le smartphone le plus fin au monde. Avec sa coque en aluminium, il ne pèse que 120 grammes. A l’intérieur, on trouve un processeur quad-core cadencé à 1,5 GHz, un appareil photo de 8 millions de pixels et une caméra frontale de 5 millions de pixels faisant de ce smartphone le partenaire idéal pour la visioconférence sur Skype.

Huawei Ascend P6

La miniaturisation a tout de même des inconvénients puisque Huawei a dû réduire la batterie en installant un modèle de 2 000 mAh. L’Ascend P6 tourne sous Android 4.2.2 Jelly bean avec la surcouche logicielle Emotion Interface développée par Huawei. Elle permet d’utiliser des thèmes originaux et fonctionne à la manière d’un iPhone. Il n’y a pas de réservoir d’applications, elles sont toutes présentes sur l’écran d’accueil. Seul bémol, l’Ascend P6 n’est pas compatible 4G, ce qui risque de rebuter un grand nombre de consommateurs. Ce modèle sera disponible en Europe à la fin de l’année au prix nu de 449 €.

Huawei Ascend P6

En présentant un smartphone de bonne facture, Huawei montre qu’il ne se contentera pas de produire des smartphones low cost mais qu’il vise aussi le haut de gamme. D’ailleurs, pour faire comprendre aux deux géants Apple et Samsung ses intentions, le fabricant chinois a laissé entendre qu’il pourrait racheter Nokia. « Nous envisageons ce genre d’acquisition ; il se peut que l’association produise des synergies mais elle dépend de la volonté de Nokia. Nous sommes ouverts d’esprit. » a déclaré Richar Yu, président de la relation avec les consommateurs chez Huawei.

En mettant la main sur l’ancien numéro un des fabricants de téléphone mobiles, Huawei sera en mesure de contester la domination de Samsung et Apple, ce qui est une prouesse quand on sait qu’il ne fabrique des smartphones que depuis quatre ans.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation