A 14:07 dans Internet, Marques, Motorola

Nokia Siemens Networks se paye une tranche de Motorola

15
JUIL
2010
Partager cette actu sur :

Nokia Siemens NetworksNokia Siemens Networks veut renforcer sa position en Amérique du Nord et serait en discussion avec Motorola pour lui racheter sa division équipements télécoms et réseaux. L’accord, dont le montant se situerait entre 1,1 et 1,3 milliard de dollars, devait être signé dans les prochaines semaines.

Pour faire face à la concurrence des équipementiers télécoms chinois, notamment ZTE et Huawei, en Amérique du Nord, la co-entreprise entre le constructeur finlandais et le conglomérat allemand Siemens, Nokia Siemens Networks, envisage de racheter la branche équipements télécoms et réseaux de Motorola. Cette branche comprend des équipements pour infrastructures d’opérateurs cellulaires (CDMA, GSM,LTE) et des matériels pour réseaux Wimax.

Selon le Wall Street Journal, la signature de cet accord est prévue pour les semaines à venir. Le montant de ce rachat oscillerait entre 1,1 et 1,3 milliard de dollars.

Téléphone SiemensCe rachat intervient au moment où Motorola connait une embellie sur la vente de ses smartphones, grâce à Android, alors que l’activité était vouée à la vente. Le Wall Street Journal précise par ailleurs que Motorola envisage aussi de regrouper ses activités de terminaux mobile et produits grand public dans une nouvelle entreprise baptisée Motorola Mobility. En revanche, les activités mobilité entreprises et réseaux d’ancienne génération seront conservées au sein du groupe Motorola Solutions.

Ce n’est pas la première fois que Nokia Siemens Networks tente de se positionner sur le sol américain. Il y a un an, l’entreprise s’était déjà portée candidate au rachat de l’activité infrastructures cellulaires de Nortel, mais finalement, Ericsson avait remporté le marché pour 1,13 milliard de dollars. Rappelons qu’en France, Nokia Siemens Networks a été choisi par Free pour déployer son réseau 3G.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus