A 10:26 dans Câble, Fibre optique, Orange

Orange et Free attaquent SFR-Numericable sur sa fausse fibre optique

9
FEV
2015
Partager cette actu sur :

Le nouvel opérateur SFR-Numericable commence à sérieusement agacer la concurrence sur le marché de l’Internet fixe à Très Haut Débit. Après s’être moqués de sa technologie, aujourd’hui Free et Orange s’attaquent à elle en portant plainte devant l’Autorité de la concurrence. Ils n’apprécient pas que SFR-Numericable vende du câble pour de la fibre optique.

FacebookTwitter

Il y a quelques années de ça Xavier Niel, le patron de Free, ironisait sur le câble coaxial de Numericable en déclarant qu'il n'était que du "Canada Dry jusqu'à l'abonné". Si vous n'avez pas au moins 35 ans vous ne pourrez pas comprendre cette comparaison. Xavier Niel faisait référence à la publicité vantant ce soda dont le slogan disait qu'il "ressemblait à de l'alcool mais que ce n'était pas de l'alcool".

Il semblerait qu'aujourd'hui, le temps du bon mot soit révolu. Avec ses 10 millions de prises Très Haut débit, le nouvel opérateur ne fait plus rire ses concurrents. En rachetant SFR, Numericable a mis la main sur la force de vente de l'opérateur et peut désormais distribuer plus facilement ses offres câbles. Signe qu'il est pris au sérieux, Orange et Free dénoncent l'utilisation abusive du mot fibre dans les publicités de SFR-Numericable.

De la fausse fibre ou comment jouer sur les mots

Orange a donc adressé une note à la répression des fraudes et Free s'est plaint auprès de l'ARCEP et de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et Répression des Fraudes). Les deux opérateurs dénoncent une fausse fibre. Mais qu'en est-il vraiment ?

D'un côté Free et Orange amènent de la fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH), c'est-à-dire que de l'appartement au NRO (Nœud de raccordement optique) toute la liaison se fait par de la fibre optique. De son côté, SFR-Numericable utilise la technologie FTTLA (Fiber To The Last Amplifier) ou encore HFC (Hybride Fibre Coaxial). C'est-à-dire que Numericable tire une fibre optique au plus près de l'immeuble puis raccorde le logement avec un câble coaxial. Sur le débit descendant, SFR-Numericable est capable de fournir une performance similaire à celle fournie par le FTTH, en revanche avec sa technologie le débit montant est limité à 40 Mb/s maximum, là où la fibre optique jusqu'à l'abonné permet de fournir des débits symétriques.

Ainsi, fibre ou câble pour un abonné (à moins d'avoir besoin d'un débit montant de 1 Gb/s), la différence dans les usages sera (pour le moment) limitée voire transparente pour un Internaute peu exigeant sur le débit montant. D'ailleurs, Jérôme Yomtov, directeur général délégué de Numericable, explique que "câble ou fibre : ce sont des débats du passé ". Ce que confirme le ministère de l'économie et des finances pour qui se limiter aux mots "câble" ou "fibre" n'a pas de sens puisqu'il n' y a pas de perte de débit sur ces technologies contrairement à l'ADSL.

En rappelant à Numericable que son réseau est essentiellement basé sur du câble coaxial, Free et Orange veulent surtout brouiller la communication du nouvel opérateur qui s'efforce depuis des années de faire oublier les déboires subis par les abonnés au câble il y a une dizaine d'années. Le réseau THD de SFR-Numericable est au point et cela a de quoi  inquiéter la concurrence.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus