La fibre optique d’Orange arrive dans le Val de Marne

17
JUIN
2014
Partager cette actu sur :

Fibre optique
Plus d’un an après la déclaration signée par Orange et SFR pour déployer la fibre optique en région parisienne, Orange a signé une convention départementale pour déployer le très haut débit dans le Val de Marne.

FacebookTwitter

Une nouvelle convention signée par Orange La convention départementale signée par Orange avec le Conseil Général du Val de marne, le Conseil Régional et l’État s’inscrit dans le cadre de la déclaration commune signée il y a un an par l’opérateur ainsi que SFR pour déployer la fibre optique en région parisienne. En passant cet accord, Orange s’engage à partager les modalités et le calendrier de déploiement de la fibre optique dans le département. La convention détermine également le périmètre des investissements réalisés sur les fonds propres d’Orange. Elle fait également suite au SDTAN (Schéma directeur territorial d’aménagement numérique) adopté en juin 2011 par le département. L’opérateur devra collaborer avec les collectivités locales en les informant des dates prévisionnelles de lancement du très haut débit. Le Val de Marne découpé en trois types de zones Le déploiement du très haut débit va s’organiser en plusieurs étapes selon les communes du département plus ou moins denses en population. En effet dans les villes très denses, ce sont les opérateurs qui investissent. Dans les communes moyennement denses Orange et SFR se sont partagé les investissements. Enfin pour les zones très peu denses ce sont les conseils généraux qui sont chargés de déployer le très haut débit grâce à des délégations de service public et avec l’aide financière de l’Etat. En Val de Marne, cela concerne les communes suivantes : Villecresnes, Santeny, Mandres-les-Roses et Périgny-sur-Yerres.

Le déploiement de la fibre optique en Val de Marne

Orange 1 million d’abonnés à la fibre en 2015 ? Marianne Brunat, déléguée régionale Orange Ile de France Sud et Est a rappelé que l’opérateur s’est engagé à investir 2 milliards d’euros en fonds propres et sans l’aide d’acteurs publics de 2010 à 2015 en France. Leur objectif est d’atteindre 1 million de clients abonnés à la fibre optique. Elle a également rappelé l’engagement de l’opérateur à ne pas imposer au client le choix de son opérateur Internet : « nous déployons un réseau ouvert à la concurrence et les accords sont signés avec les opérateurs tiers afin de garantir au client le libre choix de son fournisseur d’accès internet ».

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus