A 12:23 dans Free, Orange

Orange : Stéphane Richard dans le collimateur ?

21
JAN
2013
Partager cette actu sur :

Stéphane Richard
Stéphane Richard serait-il sur un siège éjectable ? Si l’on en croit une révélation de la Lettre de l’Expansion, l’actuel dirigeant d’Orange pourrait être remplacé par Anne Lauvergeon.

L’actuel dirigeant d’Orange ferait-il les frais du changement de majorité ? Selon une information publiée dans la Lettre de l’Expansion, Stéphane Richard n’aurait pas les faveurs du gouvernement. Sa gestion du dossier Free Mobile serait en cause, notamment l’accord d’itinérance noué avec le nouvel entrant.

Le gouvernement apprécierait peu le « nombreuses conséquences sociales » de l’accord. Mais les plans de restructurations annoncés par SFR et Bouygues peuvent-ils réellement être imputés à l’accord commercial entre Orange et Free ? Si l’opérateur historique n’avait pas signé d’accord d’itinérance, un concurrent l’aurait fait. Et si personne n’avait souhaité accueillir Free, l’ARCEP aurait certainement dressé des cartons rouges. Il semble donc qu’Orange a plutôt géré intelligemment le cas Free Mobile.

Cet accord est-il un réel point de blocage ou sert-il d’alibi au gouvernement pour sauver un minimum d’apparences ? Arnaud Montebourg avait prévenu, dans l’Usine Nouvelle, il y a quelques mois : « Dans la téléphonie, nos prédécesseurs nous ont laissé un capharnaüm. Nous commençons à y remettre de l’ordre. »
Stéphane Richard
Le nouvel ordre chez Orange pourrait donc se solder par le départ de Stéphane Richard et l’arrivée d’Anne Lauvergeon, ancienne dirigeante d’Areva, pour le remplacer. Le successeur de Didier Lombard pourrait, quant à lui, prendre la tête de Veolia.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus