Partager cette actu sur :

android virusFace aux déboires accumulés par ses smartphones vedettes, Samsung n’avait pas d’autre choix que de réagir rapidement. En moins de trois semaines, le constructeur sud-coréen a publié un programme corrigeant la faille de sécurité découverte sur les Galaxy S3 et Galaxy Note 2. En revanche, on ignore s’il corrige aussi le phénomène de mort subite qui affecte le Galaxy S3.

Un souci en moins pour Samsung. Le constructeur sud-coréen a publié une mise à jour (I9300XXELLA ) destinée aux Galaxy S3 qui met fin à la faille de sécurité découverte par des développeurs fin décembre 2012. Cette vulnérabilité concernait les processeurs Exynos qui équipent les terminaux haut de gamme de Samsung Galaxy S2/S3 et Galaxy Note. Elle permettait à des personnes malveillantes d’accéder à tout le contenu de la mémoire. En revanche Samsung ne dit rien sur le phénomène de mort subite qui affecte les Galaxy S3.

Il semblerait qu’un nombre conséquent de terminaux s’arrête de fonctionner au bout de six mois à cause d’un bug logiciel. Mais pour l’instant, Samsung reste silencieux et préfère communiquer sur sur ses choix stratégiques en confirmant qu’il lancera bien un smartphone haut de gamme tournant sous Tizen, un OS mobile Open Source.

Actuellement, le patch correctif est disponible au Royaume-Uni mais devrait être rapidement déloyé dans d’autres pays.

Mise à Jour : Anne Ter Braak, responsable presse de Samsung Benelux, a expliqué que le panne de la mort subite des Galaxy S3 ne touchait qu’une série de modèles 16 Go et qu’il s’agirait d’un bug du firmware que la mise à jour corrige. Cependant, aucune date n’a été communiquée concernant le déploiement de ce patch correctif.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation