A 14:30 dans SFR

Indiscrétions autour de l’offre Neufbox par SFR

22
SEP
2008
Partager cette actu sur :

Bouche à oreilleMis à part un bandeau publicitaire rouge portant la mention « Neufbox » entrevu à la télévision au bord d’un terrain de foot il y a quelques semaines, rien ne filtre de l’offre ADSL qui devrait naître du rachat de Neuf-Cegetel par SFR. Quelques indiscrétions semblent cependant avoir fini par s’ébruiter.

logo SFREffectif depuis juin 2008, le rachat de Neuf-Cegetel par SFR (voir article) n’a pas encore produit ses premiers effets commerciaux. Si SFR a bien communiqué sur son intention de ne conserver qu’une marque unique mais de garder l’appellation « Neufbox » pour son offre ADSL, rien n’avait jusqu ‘alors filtré sur le contenu de cette offre.

On en sait un peu plus dorénavant grâce à « une source proche du dossier » qui s’est confiée à nos confrères de n9ws.

Les nouveautés ne seraient pas à chercher du côté du contenu des offres, qui resteraient sensiblement identiques. Ainsi, l’offre triple-play en zone dégroupée (Internet jusqu’à 20 Méga) serait toujours proposée à 29,90 €/mois avec la téléphonie VoIP illimitée vers 60 destinations, une offre de TV en haute définition, une offre équivalente à Neuf Music initial incluse et le maintien de Neuf Giga qui permet aux abonnés de conserver jusqu’à 9 Go de données sur un disque dur virtuel accessible depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet (voir article). Rien n’est dit, en revanche, sur le prix éventuel de location du magnétoscope numérique.

L’offre Internet + téléphone en zone non-dégroupée resterait quasiment la même, offrant pour 34,90 €/mois une connexion jusqu’à 8 Méga, la téléphonie VoIP illimitée vers 60 destinations, l’offre Neuf Giga et une offre de musique équivalente à Neuf Music initial.

NeufboxLes options communes à ces deux offres changeraient peu. Ainsi, il serait possible de souscrire au pack sécurité moyennant 5 €/mois, l’option Neuf Wi-Fi qui permet notamment de se connecter au réseau FON serait toujours comprise gratuitement et l’option Neuf TV sur PC comporterait 19 chaînes. En revanche, le nombre d’adresses e-mail passerait d’une infinité à 10, chacune d’une capacité atteignant les 2 Go, se terminant en « @sfr.fr ».

Les offres d’ADSL nu en zone dégroupée (jusqu’à 20 Méga) et en zone non-dégroupée (jusqu’à 8 Méga) resteraient respectivement à 14,90 et 19,90 €/mois auxquels il faut ajouter 3 € de location du modem.

Les innovations se trouveraient plutôt dans les tiroirs du service client. En effet, l’installation du matériel, sous-traitée à Connect Assistance, serait gratuite sur simple demande. De plus, SFR s’engagerait à régler les problèmes de connexion en 48h. Au delà de ce délai, l’abonné serait invité à retirer une clé 3G + dans l’espace SFR le plus proche de chez lui. Celle-ci lui serait prêtée jusqu’à rétablissement de sa connexion ADSL, après quoi elle devrait être rendue.

Call centerSeul bémol face aux prestations audacieuses du service client, l’appel à l’assistance téléphonique serait facturé 0,012 €/minute (temps d’attente gratuit). Or, ce tarif étant bien inférieur au prix d’un appel local (0,028 € en heure pleine et 0,014 € en heure creuse), il semble qu’il faille comprendre que les 0,012 € seront un surcout au prix de l’appel local, ce qui resterait relativement raisonnable.

Globalement, les offres « Neufbox » par SFR ne devraient pas révolutionner le marché de l’ADSL. Néanmoins, les quelques indices qui ont filtré entérinent bien un élan déjà constaté chez les FAI en direction d’une plus grande place accordée à la satisfaction client, véritable nouvel enjeu du secteur. Il est regrettable que cela donne le sentiment de se faire au détriment d’une proposition innovante en matière de convergence fixe/mobile.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus