A 9:01 dans Internet, Téléphonie

La France va aussi tester le Super WiFi

3
OCT
2012
Partager cette actu sur :

Logo Wifi FinderLe Super Wi-Fi est-il la solution pour amener le haut débit en zone rurale ? Après les expérimentations menées aux Etats-Unis, la France va aussi mener des tests de couverture et de débit avec cette technologie. L’ARCEP et le CSA ont donné leur accord à la société INFOSAT pour diriger cette expérimentation.

Comment utiliser les fréquences VHF/UHF laissées libres par la fin de la télévision analogique ? Aux Etats-Unis, les universités RICE de Houston et de Wilmington en Caroline du Nord testent sur ces bandes de fréquences le Super Wi-Fi, une technologie qui permet de transporter des données sur plusieurs kilomètres ( en théorie, jusqu’à 160 km) en haut débit. Il suscite tellement d’espoirs, notamment pour les zones rurales difficiles d’accès, que Google et Microsoft vont lancer d’autres projets en 2013 et que Texas Instruments se dit prêt à produire des équipements compatibles avec cette technologie.

Emboitant le pas à son homologue américain, la FCC (la Commission Fédérale des Télécommunications), l’ARCEP a consulté le CSA pour délivrer une autorisation à la société INFOSAT afin de mener une expérimentation du Super Wi-Fi en France.

Infosat TelecomLe 20 mars dernier, cette entreprise avait demandé au régulateur des télécommunications d’utiliser, de manière temporaire et localisée sur des sites répartis dans le département de la Seine-Maritime, le canal 8 MHz de la bande UHF (470-790 MHz) afin de mener une expérimentation technique en réalisant des tests de couverture et de débit du Super Wi-Fi dans les zones rurales.

Après une consultation du CSA, l’ARCEP a donné son feu vert pour un test grandeur nature sur la bande de fréquences 590-598 MHz pour une durée de 12 mois. Cependant, craignant un éventuel brouillage de la TNT comme ce fut le cas avec les tests de la 4G, le régulateur national se réserve la possibilité de mettre un terme à l’expérimentation.

4G, WiMAX, Super Wi-Fi, VDSL2 les solutions pour amener le haut débit dans les zones peu denses ne manquent pas. En cas de tests probants, cette nouvelle technologie risque d’être un nouvel argument pour ralentir le déploiement de la fibre optique.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus