Partager cette actu sur :

Aurélie Filippetti
Premier effet du rapport Lescure, la ministre de la Culture a annoncé ce matin sur BFM TV qu’une taxe sur l’ensemble des terminaux donnant accès à des contenus culturels serait votée lors de la prochaine loi de finance. Selon elle, les consommateurs français ne devraient même pas s’en rendre compte.


Proposée par Pierre Lescure
dans son rapport, la taxe sur les smartphones et les tablettes verra bien le jour. Ce matin, Aurélie Filippetti, interrogée par Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, a annoncé que cette contribution (que l’on paye une seule fois à la différence d’une taxe qui se paye chaque année) s’appliquera sur tous les terminaux connectés à Internet qui permettent de recevoir des contenus culturels. Autrement dit, les smartphones, les tablettes, les baladeurs et les ordinateurs.

Cette taxe viendra s’ajouter à la redevance pour copie-privée (mise en place par Jack Lang en 1985) qui sert déjà à financer la création artistique. Elle sera votée à la fin de l’année dans le cadre de la loi de finance. Pour la ministre, cette contribution serait « indolore » pour le consommateur puisque d’une part son montant serait très faible, de l’ordre de 1 % (certains avancent 3%) à et que d’autre part, les constructeurs ne la répercuteront pas sur leur prix.

Cette contribution servirait à abonder un fond destiné à aider les disquaires, la filière musicale, les photographes etc. « Ca serait un mécanisme vertueux, indolore pour le consommateur mais qui aurait un impact très fort sur toute la filière culturelle » a conclu la ministre de la Culture. Lors de sa création, la CSG avec son taux de 1,1 % se devait aussi d’être indolore. Aujourd’hui elle s’élève à 7,5 %. Enfin, rappelons que la semaine dernière, un sénateur PS a proposé d’étendre la redevance TV aux smartphones et tablettes.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation