A 12:04 dans Internet, Téléphonie

L’accès à Internet s’étend sur tout le réseau Thalys

25
NOV
2008
Partager cette actu sur :

Logo ThalysLe Thalys se dote d’un accès au haut débit sur l’ensemble des destinations desservies par ses trains. Surfer à 300 km/h entre Amsterdam et Paris ou de Cologne à Chambéry ? Avec Thalys, tout est possible.

Comme nous vous l’annoncions au mois de mai (lire article), le réseau Thalys ouvre les portes de ses trains au haut débit. Après une phase de tests qui comportait quelques limitations, le service s’est étendu à l’ensemble des rames à grande vitesse.

Wi-Fi dans le Thalys

Au mois de mai, Thalys a mis à disposition des voyageurs un accès à Internet haut débit. Toutefois, seul un quart des rames était équipé et certaines parties des trajets n’étaient pas couvertes (tunnels, zones d’ombre). Après six mois d’exploitation limitée, le haut débit prend enfin toute sa dimension à bord du Thalys.

L’accès ne sera plus limité à certaines destinations et la connexion sera disponible en continu tout au long du trajet. En effet, celle-ci est assurée par une liaison satellitaire bi-directionnelle mais en cas de passage dans un tunnel ou dans une zone non couverte par le satellite, un réseau terrestre prend le relais pour garantir la connexion via GSM ou UMTS. Ce basculement permet de profiter de son accès Wi-Fi durant tout le voyage.

Wi-Fi dans le ThalysCliquez sur l’image pour l’agrandir

Les prix que nous vous annoncions au mois de mai n’ont malheureusement pas évolué. Si l’accès à Internet reste gratuit pour les voyageurs de première classe (Comfort 1), les passagers de seconde classe (Comfort 2) doivent débourser de précieux euros pour profiter de ce service, soit en payant directement sur le portail Thalysnet soit en achetant une carte prépayée au Thalys Bar.

Cartes prépayées Thalys

Le tarif est de 13 € pour l’ensemble du trajet ou de 6,50 € pour une heure de connexion. Concernant cette deuxième option tarifaire, Thalys a fait un progrès par rapport au mois de mai. En effet, lors de l’expérimentation l’heure était décomptée dès la première connexion. Le site Thalys précisait alors : « Connectez-vous et accédez à Internet durant l’heure qui suit votre 1ère connexion. Si votre connexion est interrompue durant cette heure, les minutes d’interruption ne sont pas récupérables : votre accès prend fin une heure après votre première connexion. »

Ordinateur en déplacementLe mode de calcul et le discours ont maintenant changé puisque ces 60 minutes de connexions sont divisibles en plusieurs sessions au cours du trajet. Le décompte du crédit temps s’arrête pendant les déconnexions. Les voyageurs pourront donc pleinement profiter de leur heure de navigation chèrement payée.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus