Partager cette actu sur :

bouton j'aime de facebook
Pour notre dernier troll de l’année, la famille Zuckerberg nous a donné un sujet en or. Après les photos privées sans intérêts de Mark, c’est autour de Randi, la soeur, de se faire pièger par le réseau social de son frère. Le coup de l’arroseur arrosé fait toujours rire.

Mercredi dernier Randi Zuckerberg a vu une de ses photos publiées sur Facebook repostée par une amie d’amie. Fort mécontente de voir sa vie privée circuler sur le net, la soeur de Mark Zuckerberg (le fondateur de Facebook, pour ceux qui l’ignoreraient encore) l’a fait savoir à Callie Schweitzer, la fautive. Premier point amusant, Randi Zuckerberg n’a rien trouvé de mieux que d’adresser ses reproches à l’amie de son amie qui n’est pas son amie par le biais du réseau social concurrent de celui de son frère : Twitter.

Tweet de Randi Zuckerberg

Toute confuse, Callie Schweitzer a expliqué qu’elle pensait que la photo était publique lorsqu’elle l’ a vue apparaître sur son mur. Préférant ne pas devenir une star du net malgré elle, elle a préféré se faire oublier des médias. De son côté, Randi Zuckerberg a expliqué que partager des données privées au grand public ne relevait pas de règles de confidentialité mais de la décence humaine.

A la lecture de ce tweet, on pourrait lui répondre que les changements permanents des règles de confidentialité sur Facebook ne sont pas très décents non plus. En outre nous pouvons aussi lui rappeler que son frère a envisagé pendant un court laps de temps de vendre les clichés Instagram (l’application photo qui est devenue sa propriété) sans l’autorisation de ses membres et sans leur reverser le moindre revenu de leurs droits d’auteurs. La décence aurait été de ne rien répondre.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation