FacebookTwitterGoogle+

Troll
Finalement, les Mayas n’avaient peut-être pas prédit la fin du Monde mais la fin d’un monde. Cette semaine, une prédiction digne de l’Apocalypse s’est réalisée. Une entreprise brésilienne a croisé un iPhone avec Android, l’OS mobile de Google. Cette infamie risque de provoquer des suicides en masse chez les fans d’Apple.

Certains militent contre le mariage pour tous au prétexte qu’il légalise des liens contre nature, désormais une nouvel union risque de soulever les masses. Mardi dernier, IGB Eletrinica a annoncé qu’elle allait commercialiser une gamme de smartphones sous Android baptisée iPhone. L’entreprise brésilienne possède les droits exclusifs sur le nom iPhone au Brésil.

Jusqu’à présent, certains s’étaient déjà essayés à ce genre de mariage contre nature en transformant leur iMac en un vulgaire PC, signe que seul Apple est capable de fabriquer de beaux ordinateurs (le dernier iMac avec son nouvel écran fin en est bien la preuve). Aujourd’hui, en ces temps où certains sont à la recherche de signes prophétiques, le croisement d’un iPhone et d’Android risquent de faire des ravages.

iPhone gradiente

Comment une entreprise a-t-elle pu oser un tel sacrilège ? Faire tourner le plus beau téléphone au monde avec l’OS le plus fourre-tout le plus populaire au monde. C’est un peu comme si l’on mettait un moteur Dacia dans une Rolls Royce. Les Mayas avaient raison, ce 21 décembre 2012 est bien la fin d’un monde. Celui où l’harmonie, la pureté, la classe ont été souillée par l’anarchie et le vulgaire.

Lorsque la nouvelle se répandra, les suicides collectifs de fans d’Apple risquent de se multiplier. Seul le retour d’un messie pourrait arrêter cette entreprise folle. Steve Jobs revient !

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation