FacebookTwitterGoogle+

Logo PayPalPaypal, la plateforme de paiement en ligne, vient d’annoncer qu’elle allait s’intéresser aux transactions effectuées dans l’espace. Apparemment, il ne s’agit ni d’un gag, ni d’une rumeur mais d’une véritable volonté de la part de l’entreprise. Cette initiative sera-t-elle suivie par d’autres acteurs du web ?

La solution de paiement Paypal ne compte pas se limiter aux transactions effectuées en ligne. Va-t-elle ouvrir de vrais bureaux de banque ? Non pas du tout ! Va-t-elle nouer des contrats avec des enseignes physiques pour permettre des paiements Paypal en magasins ? Vous êtes loin du compte ! Paypal souhaite tout simplement être le pionnier en matière de transactions effectuées dans l’espace.

Via le programme Paypal Galaxy, David Marcus, président de l’entreprise, souhaite investir le secteur du tourisme galactique. Avec les avancées de Virgin Galactic ou de SpaceX, il serait possible de rejoindre, d’ici 2016, un hôtel spatial en orbite autour de la Terre. Il faudra bien des moyens de paiement dans cette résidence pour payer le mini-bar, les pourboires ou encore les séances d’UV en apesanteur.

Paypal espère être le premier sur ce créneau et travaillera avec le SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) pour mettre au point ce système de paiement dans l’espace. Cette collaboration avec le centre de recherche d’intelligence extra-terrestre pourrait déboucher sur d’autres applications.

FuturamaAinsi, Paypal pourrait racheter le convertisseur XE pour échanger d’autres monnaies galactiques comme le dollar plutonien ou la livre jupitérienne. Paypal pourrait ensuite s’associer à Lastminute pour proposer des séjours de trekking sur Mars ou de la balnéo sur Vénus.

Si le futur de la Terre ressemble à celui de Futurama, il y a de grandes chances que Paypal devienne un maillon incontournable des échanges monétaires de l’univers. Toutefois, il faudra redoubler de vigilance concernant les arnaques à base d’héritage neptunien ou d’achat de diplômes de l’Université de Mercure…

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation