A 10:51 dans Apple, Marques, Motorola

Victoire judiciaire de Motorola contre Apple

12
DEC
2011
Partager cette actu sur :

Juge sévérité
Pas de pitié entre constructeurs de téléphones mobiles ! La guerre que se livrent les fabricants investit non seulement les rayons des boutiques et les sites web mais également les tribunaux de plusieurs pays. Dernière bataille en date : Apple perd contre Motorola en Allemagne.

Après les épisodes qui opposaient Apple à Samsung, la firme à la pomme se voit cette fois-ci confrontée à Motorola. Le constructeur américain, qui vient de faire l’objet d’un rachat par Google, reproche à Apple la violation d’une quinzaine de brevets notamment concernant les normes de communication sans fil comme le GPRS.

Motorola a lancé des procédures dans plusieurs pays afin d’obtenir réparation pour le préjudice causé. En Allemagne, un juge vient de rendre un verdict favorable au constructeur du Razr estimant qu’Apple violait bien des brevets de l’autre firme.

Motorola RAZRAvec cette décision, deux choix sont possibles : soit Apple doit retirer les produits concernés du marché soit il doit verser une compensation financière à Motorola sur chaque unité vendue. La procédure porte sur de nombreux produits puisque les deux générations d’iPad 3G sont concernés mais également l’ensemble des iPhone (sauf le 4S, sorti après le dépôt de la plainte).

Dans tous les cas, un bras de fer s’annonce. Apple devrait certainement faire appel de la décision et demander à ce que les sanctions ne soit pas appliquées tant qu’un nouveau jugement ne sera pas rendu. S’il n’y a pas de suspension de la décision, Motorola peut demander une exécution immédiate contre une caution de 100 millions d’euros.

C’est la deuxième décision de justice non favorable à Apple en quelques jours. En effet, la cour fédérale de justice australienne vient d’annuler l’interdiction de vente de la Galaxy Tab dans le pays. La firme de Cupertino a également été déboutée de sa demande d’interdiction de vente des produits de la gamme Galaxy de Samsung aux Etats-Unis.

Dans l’ensemble de ces affaires, il faudra maintenant attendre qu’un jugement sur le fond soit rendu pour savoir qui a le fin mot de l’histoire.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus